Manif : La coalition annonce des meetings, avant le 26 janvier

0
209


La coalition de l’opposition a projeté des meetings les 19 et 20 janvier dans plusieurs villes du pays, avant sa manifestation du 26 janvier, selon un courrier adressé au ministre de l’administration.
Ces meetings  vont toucher une vingtaine de villes, jusqu’à l’intérieur du pays.
Selon des sources proches de cette principale coalition de l’opposition, ces rencontres visent à « remobiliser la troupe » pour les « grandes manifestations » prévues le 26 janvier à Lomé et dans presque toutes les villes du pays.

Initialement prévues le 12 janvier, ses manifestations ont été repoussées, faute d’autorisation du ministère de l’administration territoriale. Le ministre en charge dudit département avait estimé que les responsables de ce regroupement n’avaient ni précisé les villes, ni donné les itinéraires.
A travers ces manifestations, la coalition entend « condamner et rejeter le coup de force électoral du 20 décembre, condamner les répressions barbares des manifestations pacifiques, entraînant des morts et des blessés graves, exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute consultation électorale et demander la libération des manifestants et acteurs de la société civile arrêtés ».
Rappelons que les leaders de ce regroupement avaient boycotté ces législatives, remportées par le parti au pouvoir avec 59 sièges sur les 91.

Ils ont dénoncé tout au long du processus électoral, des « irrégularités ».
Rappelons que tous les observateurs internationaux notamment de l’Union africaine et de la Cédéao, ont salué la bonne tenue de ces législatives.

Les dirigeants ouest-africains se sont également félicités de la tenue des élections « libres et transparentes », conformément à leur feuille de route pour une sortie de crise au Togo. FIN
Junior AUREL
 
source : savoir news
 

Laisser un commentaire