Manifestation à l’appel de la DMK : Lomé mise sous éteignoir, Danyi et Tabligbo donnent le ton en attendant la diaspora…

0
3243

Par togoscoop.info


Tabligbo dans le Yoto et Apéyémé à  Danyi donnent le coup d’envoi ce 1er août de la manifestation à l’appel de la Dynamique Mgr KPODZRO, un regroupement politique qui, a soutenu la candidature de Agbéyomé KODJO et qui a pour parrain l’archevêque émérite de Lomé. Ce mouvement a appelé ses partisans à sortir massivement ce jour à l’intérieur du pays et dans la diaspora pour réclamer la victoire de leur candidat plus de cinq mois après le scrutin alors que le candidat de la Dynamique est contraint à vivre dans la clandestinité.

A Lomé, ce matin aucune manifestation n’est observable, en revanche un déploiement des forces de défense et de sécurité est visible sur les principales artères de la capitale. Les principaux quartiers de Lomé fiefs de l’opposition (Bè,  Deckon, carrefour mèche Amina, Colombe de la paix, Agoè…) sont bouclés. Sous l’échangeur d’Agoè des forces d’auto-défense, selon le thème du Général Yark, sont positionnés. Certains tiennent dans la main des matraques et d’autres objets contondants prêts à riposter.

C’est à l’intérieur du pays particulièrement à Danyi et à Tabligbo qu’on note la manifestation la plus spectaculaire. Quelques partisans de la Dynamique ont bravé les intimidations et déploiement des forces de sécurité et de défense pour prendre d’assaut les rues. Des pneus enflammés et route bloquée à Danyi alors qu’à Tabligbo, les manifestants n’ont pas long feu avant d’être dispersés sans ménagement par la police. Des blessés et des arrestations sont signalés dans les rangs des manifestants.

Dans la diaspora, des manifestations sont également annoncées cet après-midi à Bruxelles et à Paris.

Notons que depuis la dernière présidentielle, c’est la première manifestation d’envergure de la Dynamique. Elle intervient 3 ans après les premières manifestations du peuple togolais à l’appel du Parti nationaliste panafricain (PNP), le parti de Salifou Tikpi ATCHADAM. 

source : Francine DZIDULA / togoscoop.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 7