groupe_accord

L’Etat togolais a demandé « par voie judiciaire », l’expulsion du groupe français Accor qui gère l’Hôtel Mercure Sarakawa pour « manquements à ses obligations contractuelles », selon un communiqué de presse officiel dont l’Agence Savoir News a obtenu copie samedi soir.

 

Ce groupe gère depuis 1998, +Mercure Sarakawa+, Hôtel 3 étoiles, situé sur la plage de Lomé, au milieu d’une cocoteraie de 25 ha, à proximité du centre de Lomé.

 

Selon des informations parues cette semaine dans la presse, cet hôtel n’a connu aucune rénovation depuis son exploitation par le groupe Accor.

 

« L’Etat togolais, propriétaire de l’Hôtel Sarakawa, a décidé de lancer un appel d’offres pour confier la réhabilitation de l’hôtel et son exploitation à un opérateur de renommée internationale dans la catégorie luxe », indique le communiqué.

 

« Il a malheureusement été contraint de demander par voie judiciaire, l’expulsion du groupe Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Les emplois et les contrats avec les fournisseurs seront préservés », précise le texte.

 

Ce samedi, les responsables du groupe auraient été priés de vider les lieux.
Précisons que Sarakawa est un hôtel d’environ 206 chambres dont 82 ont une vue sur mer. Il comporte notamment deux restaurants dont un gastronomique, deux bars, une piscine olympique, deux courts de tennis, un terrain de golf et un centre d’équitation. FIN

 

Nous y reviendrons

 

En Photo : Vue partielle de l’Hôtel Mercure Sarakawa

 

Junior AUREL

 

Savoir News

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

53 − 49 =