La marche vient de démarrer à Bè-Gakpoto, l’un des points de départ choisis par la Coalition des 14 partis de l’opposition pour les manifestations de ce jour. Une foule de grand jour attendait les leaders de cette Coalition depuis le matin.

Une minute de prière juste après l’arrivée des responsables de la C14, le cortège a démarré en direction du point de chute, le carrefour du cimetière de Bè-Kpota. Chants, danses et slogans hostiles au régime de Faure Gnassingbé s’entendent du milieu de cette foule déterminée à arracher l’alternance politique.

« S’il faut marcher dans les rues durant toute l’année pour obtenir ce que nous voulons, nous sommes prêts à le faire. C’est notre droit de manifester lorsque les choses ne se font pas bien dans le pays. Nous disons que nous ne nous reconnaissons pas dans l’Assemblée nationale qui est là aujourd’hui. On doit nous comprendre… », a lancé un manifestant, avant le début de la manifestation.

La Coalition des 14 organise cette marche pour exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, dénoncer le coup de force électoral du 20 décembre dernier, exiger la libération des personnes arrêtées lors des manifestations antérieures, l’arrêt des rafles dans les quartiers de Lomé et des villes de l’intérieur et l’arrêt des harcèlements contre les militants et responsables politiques de la Coalition.
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

32 − 26 =