Média : Des journalistes formés sur le reportage sensible au genre

0
867

© togoactualite – Une session de formation sur le reportage sensible au genre s’est ouverte ce lundi 05 Septembre à l’intention d’une vingtaine de journalistes des médias publics et privés du Togo dont la majorité est constituée de femmes. Il s’agit, selon les organisateurs d’encourager et à améliorer l’analyse et les débats de fond sur les questions concernant les femmes, en particulier.
 
prcujao


Offrir des outils nécessaires aux jeunes journalistes en vue de leur permettre de mieux traiter des sujets tels que la violence domestique, le viol, les droits successoraux, le divorce, le harcèlement sexuel, les abus sexuels, le manque d’accès à l’éducation et la santé ainsi que les droits en matière de la santé de la reproduction, ou encore des problématiques telles que la femme dans l’économie, est l’objectif poursuivi par les organisateurs.
 
 »Les journalistes ne disposent pas toujours de tous les outils nécessaires pour donner un regard nouveau et perspicace sur des sujets tels que la violence domestique, le viol, l’héritage, le divorce, le harcèlement sexuel, les abus sexuels, le manque d’accès à l’éducation et à la santé ainsi que les droits en matière de santé de la reproduction, ou encore des problématiques telles que la femme dans l’économie », a expliqué Mme Kayi Lawson.
 
Deux journalistes togolaises, Kayi Lawson correspondante de la Voix de l’Amérique au Togo (VOA) et Ida Badjo correspondante de la West Africa Democracy Radio(WADR) assurent la formation appuyées par un Sénégalais, Tidiane Sy. La formation est initiative du Projet de renforcement de capacités de l’Union des journalistes d’Afrique de l’Ouest (PRC/UJAO).
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

96 − = 87