Média tour contre le coronavirus: L’opposition togolaise royalement ignorée

0
593

Le coronavirus est jusqu’ici une nouvelle maladie inconnue de nos populations. Pour la vaincre dans nos pays à majorité analphabète, une communication audacieuse utilisant tous les canaux et impliquant tous les acteurs de la société est recommandée. C’est ainsi que dans certains pays, au début de la pandémie, les chefs d’Etat ont associé leurs oppositions à la gestion de la maladie. Le Togo qui sortait d’une élection émaillée de contestation n’a pas pu explorer cette voie. Toutefois, une équipe dit-on pluridisciplinaire a été mise en place pour piloter la lutte contre ce virus très craint actuellement dans le monde.

Pour atteindre sa cible qu’est la population, un média tour a été initié. Depuis deux mois, des plages horaires sont sollicitées sur les radios et télévisions de Lomé pour des émissions et relayées sur les chaines de l’intérieur du pays. Cette communication est pilotée par une cellule depuis la présidence de la République. Ainsi, on voit des personnalités de divers horizons défiler sur ces médias chacun apportant son expertise dans son domaine dans la lutte contre la pandémie. Même si on doit dénier le caractère politique des experts qui interviennent sur les médias, un constat frappe : rares sont les personnalités politiques de l’opposition qui sont sollicitées dans ces émissions.

Delà à conclure à une politisation d’une initiative à caractère sanitaire, il n’y a qu’un pas que certains ont vite franchi. 

Les Mairies étant appelées à jouer un rôle important dans la lutte contre cette pandémie dans leurs localités, on s’attendait au moins que la commune Golfe 4 puisse intervenir une fois dans ce média tour. Puisque cette commune avait lancé  une campagne en grande pompe dans la ville contre la pandémie, mais Jean-Pierre FABRE et les siens ont été royalement ignorés. 

Mais au même moment où des élus locaux sont ignorés dans ce média tour, des personnalités à l’instar de Mme Kouevi AMEDJOGBE ou du professeur Charles Kondi AGBA pour ne citer qu’eux interviennent abondamment sur les médias pour le compte de ce programme. A  quel titre on ne saurait le dire.

 Si c’est le nom FABRE qui ne passe pas, on pourrait tout au moins solliciter Me Isabelle AMEGANVI qui est l’adjointe à la commune Golfe 4 pour parler de l’initiative prise par sa commune contre la pandémie. Cette dame est une bonne communicatrice qu’une frange de la population apprécie. Son intervention pourra également être un plus dans la lutte. Mais non ! Au Togo, les préjugés ont la vie dure. Et il n’est pas bon de laisser l’antenne à un opposant quand on ne sait pas ce qu’il va aller dire dans une émission sollicitée et pilotée par le gouvernement.

Mais pour la réussite de la lutte contre cette pandémie, il faut repenser ce media tour en y association toutes les compétences d’où qu’elles viennent.

Par togoscoop.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

65 + = 72