La médiation ghanéenne attendue par l’opposition après le sommet de l’UA

0
649
Albert Kan-Dapaah
Le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah, représentant son chef d’Etat dans la médiation au Togo aurait décliné sa venue la semaine dernière à Lomé, pour un agenda surchargé selon les confidences d’un des leaders de l’ANC.
En effet, Albert Kan-Dapaah dans une communication avec Jean Pierre Fabre, aurait promis de revenir sur le dossier togolais après le 30ème sommet de l’Union Africaine qui se termine ce lundi à Addis-Abeba en Ethiopie.
En attendant, l’opposition reste fidèle à sa méthode, la mobilisation. «De grandes marches » sont prévues pour le 31 janvier puis le 1er et 3 février prochains.
A. Lemou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

70 + = 76