Le MMLK appelle à la résistance populaire pour délivrer le Togo de la dictature tyrannique


Pasteur-Komi-Edoh

COMMUNIQUE DE PRESSE

LE MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING APPELLE A UNE RESISTANCE POPULAIRE NON VIOLENTE POUR LIVRER L ULTIME COMBAT CONTRE LA DICTATURE ET LA TYRANNIE AU TOGO.

Il est un secret de polichinelle que le groupuscule au pouvoir qui régente le Togo avec des mains de fer n’est guère prêt à céder un iota de ses privilèges pour amorcer la voie de la démocratie et de l’état de droit.

Il se confirme au quotidien l’ancrage d’un état de terreur, de violation des droits humains, d’injustice sociale, de mauvaise gouvernance, de gangstérisme politique et de refus systématique de s’occuper du bien être réel des populations.

Pour le Mouvement martin Luther KING – La Voix des Sans Voix, dès que la volonté du peuple est bafouée, dès que sa liberté est confisquée, dès que son aspiration profonde au changement et à l’alternance est étouffée, c’est-à-dire que ses droits et sa dignité sont violés, il s’agit sans doute de la tyrannie, de l’oppression, du despotisme, de l’autocratie et de la dictature.

Le Togo sous Faure Gnassingbé et le clan au pouvoir est désormais dans cette posture. Le reste n’est que du camouflage, de l’habillage, du vernissage, de l’ornement et du trompe-œil en ce qui concerne le dialogue en vue des réformes institutionnelles et constitutionnelles.

La décadente allure et la fâcheuse tournure des derniers évènements politiques dans notre pays notamment le goût amer du dialogue et la procédure bancale de la levée de l’immunité parlementaire du député de la coalition arc-en –ciel, viennent apporter de l’eau au moulin des tenants de l’affirmation selon laquelle « les groupes privilégiés cèdent rarement ou ne cèdent jamais leurs privilèges sans en être contraints ».

Ce fait nous conduit à une unique certitude que le combat pour l’expression démocratique au Togo doit renaître de ses cendres et ceci avec le réveil de la conscience du peuple souverain et absolu au nom duquel personne ne peut prétendre ou se prévaloir le monopole.

Que personne ne perde plus de vue que la minorité qui s’accapare toujours des richesses nationales, reste et demeure dans une logique, celle d’enfermer et d’embrigader le peuple dans l’illusion, le dilatoire et l’obscurantisme politique. Alors que leur réelle motivation est de s’éterniser au pouvoir vaille que vaille sans savoir que cette voie est périlleuse pour eux-mêmes, leur postérité et pour la nation.

La vision 2030 par envoûtement et enchantement politique, ne s’inscrit-elle pas dans cette perspective ? N’est –ce pas un signe de vouloir prétendre continuer leur soi-disant politique d’apaisement, de développement et de réconciliation pour s’attacher aux délices du règne ? Alors que les actes qu’ils posent trahissent au quotidien leurs paroles.

Pour le Mouvement martin Luther KING –la Voix des Sans Voix, l’élection présidentielle 2015 ne doit plus être un acquis sur plateau d’or pour Faure Gnassingbé et les siens; car un peuple longtemps humilié, s’il se lève, il est debout pour vaincre et triompher de ses oppresseurs.

 Il est donc temps de livrer l’ultime combat contre la dictature et la tyrannie au Togo et le seul schéma reste et demeure la résistance non violente du peuple souverain.

 Le Changement et l’alternance sont vivement à ce prix car chaque Togolais assoiffé du régime et de la gouvernance démocratique porte en soi le germe de ce noble combat.

 La voie de la libération passe par l’idéal démocratique autour non de celui qui va l’incarner mais comment se donner les moyens pour y parvenir.

 L’heure n’est plus au conflit de leadership et au temps convenable, le peuple souverain saura choisir ceux ou celles qui vont le diriger.
Notre voie de salut, c’est la mobilisation et la fédération de toutes les énergies pour mettre définitivement un terme aux actions des forces du mal. C’est possible en 2015…

A brebis tondue, Dieu mesure le vent.

Le président,
 
Pasteur EDOH K. KOMI

 
Lire le communiqué ici