MMLK / Lettre ouverte au Président de la République : votre mandat social face aux rudes épreuves


faure_miabe


Lomé ,le 6 Septembre 2015

 
 

LETTRE OUVERTE
 
AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

 
VOTRE MANDAT SOCIAL FACE AUX RUDES EPREUVES
 
Excellence, Monsieur le Président de la République,
 
 
Il vous souvient qu’au cours de la campagne pour l’élection présidentielle d’avril 2015, vous aviez laissé entendre au peuple Togolais que vous placerez votre mandat sous la marque du social’’ MANDAT SOCIAL ‘’.Ce qui sous-tend que les préoccupations vitales quotidiennes des citoyens retiendront votre attention plus que toute autre chose et seront au cœur de toutes vos actions. .
 
En effet, il y a quatre mois, la page de l’élection présidentielle fut tournée et les regards des populations vers le début de la tenue de vos promesses alors que l’opposition continue par contester votre réélection à la tête du pays. Le peuple Togolais, témoin oculaire et auriculaire de votre déclaration, attend que vous joigniez l’acte à la parole. Malheureusement, et contre toute attente, la déception est déjà au comble et peut se lire visiblement sur tous les visages de la majorité des Togolais, toutes tendances politiques confondues. Pour cause ,au lendemain de l’élection présidentielle ,votre gouvernement a procédé injustement à l’augmentation des prix des produits pétroliers malgré la chute historique du baril ( 40 dollars ) rendant ainsi la vie chère dont la flambée des prix des denrées de première nécessité ( maïs et autres ) . Pourrait –on donc encore espérer quelque chose de votre gouvernement dans les années à venir ? S’interrogent la majorité des Togolais qui parlent déjà d’un autre échec ou d’une entame mal négociée de votre mandat.
 
Excellence, Monsieur le Président de la République,
 
 
Il n’est de secret pour personne que des Togolais, victimes d’injustice et d’inégalité sociales se comptent par milliers et la liste s’élargit au fil des années. A titre d’illustration, les populations d’Atchinedji expropriées il y a quarante ans ( 40 ans ) pour la construction du barrage de Nangbeto ,les populations autochtones de Bè dont les terres sont confisquées sans mesures compensatoires il y a presqu’un demi-siècle ,les licenciés de l’OTP ,de l’OPAT, de WACEM ,des travaux de la nouvelle aérogare de Lomé, les populations des Zones minières ; la majorité des Togolais ,victimes de l’accaparement des richesses nationales par le règne de la minorité ,les victimes des incendies des marchés de Lomé et de Kara, les victimes des démolitions des habitations dites construites dans les réserves administratives ,les victimes des violences électorales de 2005 et autres ; la liste est exhaustive .
 
Pour le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix , le mandat social exige de vous et de votre gouvernement ,la réparation des torts et des préjudices ,le payement des dommages aux victimes ,une manière d’apaiser et de ressouder le tissu social longtemps fracturé et déchiré .Car ,de nos jours ,la gravité de la situation socioéconomique tire les Togolais vers la capitulation ,le renoncement et le refus de croire à l’avenir.
 
Pour le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix , le mandat social doit couvrir les conditions de travail ,de vie des citoyens ,leur sécurité et protection sociale ,la décence de leur vie : manger à leur faim et boire à leur soif ,offrir de l’éducation et garantir les soins de qualité à tous ,assurer l’emploi aux ayants droits et promouvoir les règles sociales
 
Pour le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix, le mandat social vous appel à un devoir, celui d’être plus proche du peuple comme un mandataire est lié au mandant. Il vous faut connaître ses réalités et ses aspirations profondes et surtout vous soucier de son présent et de son avenir. Or, le modèle de société dans lequel nous sommes au Togo, continue de favoriser les inégalités et les disparités sociales en toile de fond une majorité pauvre et une minorité riche .Ce sont des faits tangibles et incontestables.
 
Au regard de tout ce qui précède, le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix estime que les défis qui vous attendent sont immenses en matière sociale et qu’ils ne seraient relevés dans l’art de la rhétorique et des promesses électoralistes sans faits ni actes concrets.
 
Au rang de ces derniers, le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix propose la redynamisation et le renforcement de l’Agence de Solidarité Nationale à Lomé et les services des affaires sociales dans les préfectures afin d’évaluer à juste titre le degré et l’ampleur de votre mission sociale pour toutes fins utiles.
 
Toutefois, Excellence Monsieur le Président de la République, le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix ,dans son combat contre l’injustice sociale ,redoute que dans le contexte politique actuel avec la contestation permanente de votre réélection à la tête du pays, votre mandat social puisse achopper à des contingences réfractaires à la réalisation de toute bonne initiative et devienne un vœu pieux.
 
Dans l’espoir que la présente lettre ouverte aiguisera votre vision sociale, veuillez croire Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.
 
 
Le Président,
 
 
 
Pasteur EDOH K.KOMI
 
 
BP 12473 Lomé – Togo, Tél : (+228) 23 20 90 90 / 22 32 55 72     Cel : (+228) 99 47 35 84 / 90 04 17 25 E-mail :komiedohkossi@yahoo.com; maluking662@yahoo.com
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *