Affaire DSK : deux employées du Sofitel dénoncent les avances de DSK

La nuit précédant son arrestation, Dominique Strauss-Kahn aurait invité, séparément, deux employées de l’hôtel Sofitel de Manhattan à le rejoindre dans sa suite. Les femmes, qui ont confirmé ce récit à la police, écrit le New York Times, ont déclaré avoir toutes les deux décliné l’invitation ce soir-là.
Le journal rapporte également que cette même nuit du 13 au 14 mai, l’ancien patron du FMI a été filmé par une caméra vidéo du Sofitel en train de «monter dans un ascenseur vers 1h20 avec une femme qui ne travaillait pas à l’hôtel». Cette femme, qui a pu être identifiée, «a refusé de répondre aux questions des enquêteurs», poursuit le New York Times, qui cite une source policière sous couvert d’anonymat. Les enquêteurs souhaitaient notamment connaître le but de sa visite. Le quotidien précise que le lendemain matin, à 9h24, DSK a commandé un petit-déjeuner pour une seule personne.
Quelques heures plus tard, ce même samedi, après une plainte d’une femme de chambre de l’hôtel l’accusant de crimes sexuels, Dominique Strauss-Kahn était interpellé par les policiers new yorkais alors qu’il s’apprêtait à décoller pour Paris. Emprisonné puis assigné à résidence, il a été libéré sur parole le 1er juillet.
La tenue d’un procès semble d’ailleurs aujourd’hui très compromise. La femme de chambre du Sofitel, Nafissatou Diallo, victime présumée de DSK, s’est retrouvée du jour au lendemain discréditée par le bureau du procureur, après avoir menti sur son passé.
source: leparisien.fr via AFP