Le monitoring des lieux de détention au centre d’un atelier de formation à Lomé du 19 au 22 mai


prison

Lomé abrite du 19 au 22 mai 2014, un séminaire international sur le « Monitoring des lieux de détention », un séminaire organisé par l’Association pour la Prévention de la Torture (APT) et le Réseau des Institutions Nationales Africaines des Droits de l’Homme (RINADH) avec la collaboration de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et de l’Union Européenne (UE). Cette rencontre regroupera dans la capitale togolaise, des institutions nationales des droits de l’homme de onze (11) pays africains francophones, a appris l’Agence Afreepress du bureau de la CNDH.

Les participants auront, au cours de ces trois jours de rencontre à renforcer leur capacité et à apprendre à mettre en œuvre leur mandat de « monitoring des lieux de détention ». « La formation va privilégier l’échange de bonnes pratiques, l’acquisition de connaissances et compétences ainsi qu’une étroite coopération entre INDH. L’atelier de travail à Lomé va permettre aux participants de poursuivre et approfondir les échanges et les connaissances techniques en matière de monitoring des lieux de détention. Un exercice pratique de visite de lieux de détention sera également conduit lors de cet atelier de travail, à la prison centrale de Lomé ainsi que dans un poste de police », souligne la CNDH.

La rencontre de Lomé entre dans le cadre d’un projet mis en place par l’Association pour la prévention de la torture (APT) et le Réseau des institutions nationales africaines de droits de l’homme (RINADH), intitulé « Un continent uni contre la torture ».

Olivier A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller à la barre d’outils