Monsieur le Premier Ministre, pour le groupe ANC à l’Assemblée nationale, vous constituez des autorités illégitimes, issues d’un coup de force électorale


isabelle_ameganvi_500


ASSEMBLEE NATIONALE                    République togolaise
GROUPE PARLEMENTAIRE ANC       Travail-Liberté-Patrie
 
 

Intervention du Groupe Parlementaire ANC

en réponse à la présentation du programme d’action

du Gouvernement de Monsieur Sélom Komi KLASSOU, Premier Ministre

 
 
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale
 
Mesdames et Messieurs les Députés et chers collègues,
 
Monsieur le Premier Ministre,
 
Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique
 
Mesdames, Messieurs,
 
L’élection présidentielle du 25 avril 2015 est un coup de force de plus, perpétré comme à son habitude, par le régime RPT/UNIR qui régente le Togo de père en fils, depuis plus de 50 ans.
 
En effet, le 28 avril 2015 au soir, le président de la CENI, manifestement à la solde ce régime, s’est empressé de proclamer unilatéralement des résultats provisoires incohérents, dont lui seul connait la provenance, puisque seuls les procès-verbaux de 14 CELI sur 42 ont été examinés en plénière.
 
La Cour Constitutionnelle, toujours prompte à manifester son allégeance au pouvoir, a validé le coup de force en tripatouillant à sa manière les résultats de la CENI, publiés avec une sommation des pourcentages qui n’atteint pas 100%.
 
Une fois encore, le peuple togolais s’est exprimé par les urnes mais, comme les autres fois, il cherche en vain la vérité des suffrages qu’il a exprimés. De partout, lui parviennent les échos des fraudes massives et des irrégularités qui ont émaillé le scrutin.
 
Vous comprendrez, Monsieur le Premier Ministre, que le manque de légitimité que le régime RPT/UNIR traine comme un boulet, depuis des décennies, s’est encore alourdi avec ce énième coup de force, plongeant davantage vous-même et votre gouvernement dans l’inconfort d’une totale rupture de la confiance du peuple togolais.
 
Vous comprendrez en outre, que des représentants de ce peuple souverain ne puissent accorder leur confiance à un gouvernement qui comporte en son sein, plusieurs auteurs avérés de bourrages d’urnes et de diverses irrégularités et fraudes électorales, notamment MM. BOUKPESSI, BIDAMON, KPABRE et SESSENOU.
 
Sachez donc, Monsieur le Premier Ministre, que pour le groupe ANC à l’Assemblée nationale, vous constituez des autorités illégitimes, issues d’un coup de force électoral et avec qui l’ensemble du pays se voit contraint de composer, à son corps défendant.
 
Quant au programme que vous venez d’égrener, il ne diffère en rien de la vieille rengaine que vos prédécesseurs ont toujours ressassée dans cette même enceinte : des vœux pieux, des promesses creuses, bref, un ‘’catalogue de bonnes intentions’’ que votre gouvernement, pas plus que les précédents, n’a aucune volonté de traduire dans les faits. Et vous le savez pertinemment.
 
Au total, nous n’avons aucune illusion sur votre capacité à réaliser un tel programme, qui sera constamment exposé à la mal gouvernance inhérente au système RPT/UNIR dont vous êtes le pur produit. Un système archaïque, réfractaire au changement, à l’excellence, aux bonnes pratiques et au progrès. Un système fossoyeur de la liberté, de la justice et des droits humains. Un système en mal de coups tordus, un système responsable de la déchéance du Togo aux plans politique, économique, social, culturel et sportif.
 
Dans ces conditions, le Groupe Parlementaire ANC ne saurait vous accorder sa confiance.
 
Je vous remercie.
 
Fait à Lomé, le 29 juin 2015
 
Pour le Groupe Parlementaire ANC,
 
La Présidente
 
Signé
 
AMEGANVI Manavi Isabelle 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *