Musèlement de la presse : « Radio Légende » victime d’un complot ?

0
628

legendeFM_manif2_27aout2013


Les forces de gendarmes lourdement armées ont fait intrusion dans les locaux de la Radio Légende à Lomé ce midi entrainant la cessation des programmes notamment le journal de la mi-journée.La radio avait repris ces émissions après une sanction d’un mois à elle infligée par la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC).
 
A l’expiration de cette sanction, la HAAC fait parvenir de nouveau hier à la radio une décision de retrait de la fréquence à cette radio si écoutée dans la capitale togolaise.« La HAAC a décidé de nous fermer parce qu’ils ont invité notre directeur pour le renouvellement de l’autorisation de d’exploitation de la fréquence. Notre directeur hors du pays n’a pas honoré ce rendez-vous », a déclaré M. Kiki, un responsable de la radio ce midi à notre micro, quelques minutes après le passage des forces de sécurité.
 
« Au retour de notre directeur, il s’est rendu à la SRI, parce qu’il a été convoqué la bas et ensuite à la HAAC. Mais on nous dit qu’on ne peut pas nous recevoir parce qu’on n’était pas arrivé au moment indiqué », a poursuivit notre interlocuteur.
 
Faisant suite à cette décision de retrait de la HAAC, l’ART&P, a pour sa part aussi signifier à la radio, devenue si gênante au point qu’on veut en finir avec elle, une autre décision de retrait de fréquence.
 
legendeFM_manif1_27aout2013
 
Finalement « nous avons coupé l’antenne, nous avons envoyé notre émetteur ailleurs parce que ce n’est pas en sécurité », poursuit ce responsable.Mais ce midi la situation a encore pris une autre tournure avec l’envoie d’un huissier à la radio avec l’objet de la fermer.
 
« Un huissier accompagné d’une horde de gendarmes est arrivé à la radio, il y a en qui était en arme, on avait pas besoin de ça pour fermer une radio. On voit que c’est eux qui soulève le peuple. Quand ils viennent comme ça, ils incitent le peuple », a conclut notre interlocuteur.
 
Et déjà la réaction des auditeurs de cette radio ne s’est pas fait attendre. L’artère devant la radio a été barricadé par ces derniers. La circulation a été bloquée.
 
lomévi (www.togoactualite.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

54 − = 52