Accueil Rubriques+ CHRONIQUES Népotisme et Favoritisme au Togo : Les postes juteux aux fils de...

Népotisme et Favoritisme au Togo : Les postes juteux aux fils de riches, le FNFI pour les pauvres

- Advertisement -

Apparemment, ça a l’air d’un remerciement pour « services rendus » lors du triple coup d’Etat qui a déposé Faure Gnassingbé sur le fauteuil qu’il ne compte plus lâcher pour rien au monde.
 
natchaba_fils


Pour ceux qui peuvent encore s’en souvenir, c’était Fambaré Ouattara Natchaba qui devrait poser son cul provisoirement dans le fauteuil présidentiel à la suite de la catastrophe « gnassionale ». Mais avec un tour de passe digne des mafiosi siciliens, l’avion qui le ramenait avait été dérouté sur le Bénin. Et par un tour de magie constitutionnelle dont le régime a seul le secret, Faure qui était ministre, fut douché nuitamment et habillé en député, devint président de l’Assemblée nationale en remplacement de Natchaba interdit d’entrée sur le territoire. Le bouquet final fut qu’il devrait assumer l’intérim d’Eyadema, ce qui fut fait avant l’aube. Eh oui, on ne verra plus une telle célérité dans le monde.
 
Donc on disait pour récompenser « Natch-la-Barbichette » de ses bons et loyaux service à la « Gnassion » -pour rappel il n’avait opposé qu’une timide résistance au coup d’Etat perpétré contre lui, mais surtout il a réussi à instituer, à travers le toilettage régulier de la Constitution, une présidence à vie à la famille Gnassingbé dont jouit Faure aujourd’hui-, son fils Malick Natchaba a été propulsé la semaine dernière à la tête de la SALT, un poste ô combien juteux et mielleux.
 
Ne nous demandez pas pourquoi son père et Victoire Tomégah-Dogbé ne se sont pas entendus pour l’inscrire dans la liste des volontaires de la République. C’est parce que Dieu avait un plan spécial pour le fils de riche. Ainsi, on est obligé de constater qu’au Togo, le Provonat devenu ANVT n’est là que pour les enfants de pauvres, des Togolais du bas d’en bas. Pour ceux du haut d’en-haut, pas besoin de se salir par la case Provonat. Des postes tout faits les attendent, surtout si leurs parents se sont sacrifiés dans un passé récent pour la survie du fils du père.
 
Ceci étant, avec le débarquement de l’ancien Dg de la Salt, Akrima Kogoé, va-t-on rouvrir le dossier préparé par le CST dans lequel des noms tous plus croustillants les uns que les autres sont apparus ? Puisqu’aujourd’hui, on est en train de prononcer des relaxes sans motif. Après des années de détention, on n’est pas sûr que des inculpés qui ont été privés de liberté gratos, se taisent comme si de rien n’était ! Un autre procès contre l’Etat togolais pour détention arbitraire ? Pourquoi pas. Mais en attendant, Malick peut remercier son papa de s’être sacrifié pour les Gnass.
 
Source : Liberté / 27avril.com
 




 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 25 = 26

LES + LUS

Togo : La Théâtralisation de la République

Jouissance maladive du pouvoir, chaque jour est une humiliation pour Faure Gnassingbé Ils sont...

Togo : Togocel, un Réseau de Merde à la Limite de l’Escroquerie. Tel Pays, Telle Société d’État !

Le Réseau Togo Cellulaire, c’est la cynique histoire entre une société de téléphonie mobile et une population...

Togo, Malversations à l’INAM : Fragrant délit pour Myriam Dossou?

Myriam Dossou d’Almeida est Directrice Générale de l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) depuis 2012 Lorsqu’un pays...

Présidentielle 2020: Faure « ne peut plus briguer un 4e mandat présidentiel, sans créer un climat de tensions sociopolitiques », avertit Fabre

M.Fabre à l'ouverture du congrès. Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé « ne peut plus briguer...

Togo, Prostitution : Le mode opératoire des proxénètes de Bar à Lomé

Le phénomène de la prostitution à Lomé se repend du centre-ville aux quartiers périphériques où les bars...