Non publication du droit de réponse : ANC écrit de nouveau à la HAAC


P.TCHALLA_PD-de-la-HAAC


Il vous souvient qu’à la veille de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Togo, une polémique avait opposé le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) au parti de Jean-Pierre Fabre après que ce dernier ait décliné une invitation à assister à ses festivités.
 
Dans un communiqué, l’institution en charge de la réconciliation n’est pas aller de mains mortes pour critiquer le refus du chef de file de l’opposition à prendre part à cette célébration. Pour Mme Awa Nana, « célébrer cette journée du Togo dans la division et sur des bases de revendications partisanes, c’est induire le peuple togolais et particulièrement la jeunesse en erreur en la détournant des valeurs républicaines de la date de l’indépendance »
Plus loin dans sa sortie, le HCRRUN a rappelé à la première force de l’opposition que la date du 27 avril symbolise la naissance de la République togolaise est un héritage commun à tous les Togolais qui sert de socle et de repère autour desquels doit se bâtir l’unité nationale. Par conséquent elle doit être célébrée dans la concorde et l’engagement politique qui doivent dépasser les considérations et les limites partisanes, à l’instar d’autres pays.
 
Une sortie qui n’a pas du tout plu au parti « Orange » qui avait saisi la HAAC pour faire usage de son droit de réponse. Une requête que l’institution de régulation de la presse togolaise a transférée au ministère de la communication pour enjoindre Togo presse à la publier. Cinq mois après nulle colonne du quotidien gouvernemental n’a vu les traces de ce droit de réponse d’où cette nouvelle sortie de l’ANC pour rappeler la HAAC à jouer son rôle constitutionnelle.
 
Lire la lettre de l’ANC adressée au président de la HAAC
 
lomévi (www.togoactualite.com)