OTR : Plusieurs chefs d’accusations contre ADOYI

0
9865
Adoyi Essowavana
Adoyi Essowavana

Essien Kwawo Kakra assume jusqu’à nouvel ordre les fonctions de Commissaires aux impôts de l’Office Togolais des recettes, OTR. Commissaire des douanes, il vient de se faire cumuler le poste avec les impôts après la fracassante destitution de ADOYI Essowavana, précédemment commissaire des impôts.

La nouvelle a créé l’euphorie sur les réseaux sociaux et a fait l’objet d’interprétations diverses. Le commissaire des impôts de l’Office Togolais des Recettes (OTR), Adoyi Essowavana a été relevé de ses fonctions le mercredi 09 septembre 2020. C’est ce qui a été annoncé officiellement au journal télévisé. Le décret présidentiel annonçant son limogeage ne fait toutefois pas mention des raisons d’une telle décision. Le flou autour des raisons de ce limogeage alimente les discussions et fait enfler la polémique. Ces derniers jours, sur les réseaux sociaux, circulent des vidéos montrant le haut cadre en joie et esquissant un pas de danse lors de la réception du mariage de son fils. Une réception qui a réuni plus de 500 personnes alors que les rassemblements sont interdits depuis des mois en raison de la crise sanitaire qui prévaut. Des scandales de détournement sont également au centre des polémiques autour de ce limogeage. Ces derniers mois, de nombreux journaux ont relayé des informations sur les soupçons de détournement dont fait l’objet le commissaire des impôts. Il est également reproché à ADOYI d’après les informations parvenues à notre rédaction l’insoumission à la hiérarchie : « Il faisait tout à sa tête sans tenir compte de sa hiérarchie ; et il refusait de se soumettre aux injonctions de l’administration… »,nous a confié une source au sein du ministère de l’économie et des finances, ministère de tutelle. Plusieurs rapports sont parvenus au ministère et à la Présidence sur son refus de respecter les règles administratives, d’après d’autres sources.

D’autres supputations motivent ce licenciement et circulent sur les réseaux sociaux. Selon celles-ci, Adoyi pait les frais de sa relation tendue avec la Présidente de l’assemblée nationale avec qui il était en situation matrimoniale. Le couple a deux enfants. Mais la tension mine le couple depuis l’accession de Dame Tségan Yawa au perchoir de l’assemblée nationale togolaise. Une autre paire de manche qui inonde les réseaux sociaux. Plusieurs chefs d’accusations qui ont eu raison du natif Tem, politiquement très actif dans les préfectures de Tchaoudjo et d’Assoli. C’est donc ainsi que prennent fin les fonctions de ce haut responsable et cadre du parti UNIR. Adoyi Essowavana avait pourtant été promu au grade de Colonel en juillet dernier. Cet imprévu au sein de l’Office Togolais des Recettes oblige à un réaménagement pour faire face aux nouveaux défis, surtout dans cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. Le conseil d’administration de l’office n’a pas attendu pour combler le vide laissé par le limogeage d’Adoyi.

Le Commissaire aux Douanes, Essien Kakra, inspecteur discret et respectable prend les commandes aussi des impôts en attendant le renouvellement du contrat des commissaires de l’OTR conformément à la loi portant création de cette institution. Adoyi Essowavana a été nommé Commissaire des Impôts en 2014, à la création de l’Office Togolais des Recettes (OTR), une institution qui fusionne les directions de la douane et des impôts au sein d’une structure unique.

Source : Indépendant express

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 8 = 2