Accueil ECONOMIE Ouverture des candidatures pour les élections législatives : L’opposition en désaccord avec...

Ouverture des candidatures pour les élections législatives : L’opposition en désaccord avec la CENI

- Advertisement -
Ourna_Gnanta

 

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a ouvert le lundi 3 juin dernier les candidatures pour les élections législatives de 2013. Mais les partis politiques de l’opposition ne sont pas désapprouvent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).
 
Pour le porte-parole du Parti socialiste pour le renouveau (Psr), le Pr Komi Wolou : « Pour nous le communiqué de la Ceni est un non-évènement. Il n’a aucune valeur juridique. Nous ne boycottons pas, mais nous disons que les élections auront lieu avec l’opposition. Le contexte actuel ne permet pas d’organiser une élection. L’histoire retiendra la volonté individuelle de chacun ».
 
A l’Alliance, c’est le même son de cloche. « Cet appel de la Ceni est illégal, nous ne déposerons pas les candidatures dans ce délai. Ce n’est pas un simple communiqué de la Ceni qui est la loi. Nous disons que la loi n’est pas respectée. Ce communiqué n’engage que Madame Aguigah et ses collaborateurs. Dialogue ou pas dialogue, juillet n’est pas un moment propice pour aller aux élections compte tenu de tous les paramètres. Compte tenu du paramètre climatique, juillet n’est pas le moment propice pour aller aux élections. Mais, si par consensus on retient le mois de juillet, nous ne trouvons pas de problème », a déclaré David Ourna Gnanta.
 
Sur la date de l’organisation des prochaines élections législatives, il a ajouté que « Nous pensons qu’il faut reporter les élections et le faire en octobre prochain. On a perdu 1 an ».
Le président nationale de la Cpp, Francis Ekon a souligné que : « Il est vrai que depuis 6 mois, la Cpp se prépare pour aller aux élections. Mais, nous avons été surpris par la procédure adoptée par la Ceni. On s’attendait à avoir d’abord la date des élections avant qu’on ne nous demande de déposer les candidatures ».
 
source : pa-lunion
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 6 = 2

LES + LUS

Présidentielle 2020 : Jean-Pierre Fabre demande la démission de Faure Gnassingbé, Aboudou Assouma et Kouami AMADOS-KODJO

Le Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre a annoncé mardi 21 janvier 2020...

Présidentielle du 22 février au Togo : Quelques chiffres et dates clés

Les togolais iront aux urnes le samedi 22 février pour la présidentielle. Au total...

Microfinance : Plus de 500 millions de FCFA volatilisés à Lumen

Depuis le lundi 13 janvier 2020, les agences de Lumen sont prises d’assaut par les épargnants. Ils veulent rentrer...

Présidentielle 2020 : 40 220 flacons d’encre indélébile réceptionnés par la CENI

Tout se précise pour la tenue de l'élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo. La Commission...