Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Le PAEIJ-SP, un projet « novateur » et l’assurance du FNFI lancés...

Le PAEIJ-SP, un projet « novateur » et l’assurance du FNFI lancés par Faure Gnassingbé

- Advertisement -

C’est fait ! Le Projet d’appui à l’employabilité et l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) à travers lequel le gouvernement togolais veut créer dans les cinq (5) prochaines années 20.000 emplois directs et 150.000 emplois indirects, a été lancé ce dimanche à la Blue Zone de Cacavéli à Lomé par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.
 
faure_fnfi


La cérémonie de ce projet novateur d‘environ 12 milliards de francs CFA, a été couplée avec le lancement du programme assurance du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) qui touche actuellement plus de 600.000 Togolais précédemment écartés de la finance inclusive à cause de leur insolvabilité.
 
C’est en présence des membres du gouvernement, de Serge N’guessan, Représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD) qui co-finance avec l’Etat togolais le PAEIJ-SP, de la Directrice générale de SUNU Assurances, prestataire du programme d’assurance maladie et des représentants des organisations partenaires techniques et financiers du Togo, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Le PAEIJ-SP, selon Serge N’guessan, est un des projets phares de la BAD sur le continent africain. « C’est un projet novateur dans le sens où nous nous inspirons de ce qui a déjà marché dans le pays en ce qui concerne la valorisation des chaînes de valeurs. Si nous voulons donner de l’emploi à 20.000 jeunes, il faut que les actions proposées dans ce projet soient exécutées convenablement », a déclaré M. Nguessan.
 
A travers ce projet qui va s’appuyer sur 15.000 producteurs, les éleveurs, les femmes des villages enclavés et vulnérables et les institutions de microfinance et financière et les centres de formation, au total treize (13) Entreprises de services et organisations de producteurs (ESOP) de la trempe de l’ESOP SOJANYO de Notsé, une réussite en matière de développement de chaînes de valeurs, seront créées dans les 5 prochaines années.
 
Les activités connexes qui seront créées dans le cadre du PAEIJ-SP, permettront d’intégrer les jeunes qui sont sortis des écoles et qui ont de la difficulté à se faire employer ou à créer leur propre entreprise.
 
Pour la ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah Dogbé, l’événement d’aujourd’hui permet au Togo de « célébrer sa victoire sur la précarité », en donnant les moyens aux jeunes et aux personnes vulnérables que sont les femmes, de se prendre en charge.
 
Selon elle, dans les pays de la sous-région qui se sont déjà engagés dans la finance inclusive, c’est l’une des rares fois où, en dehors des produits traditionnels, on pense au produit assurance pour compléter la gamme de produits mise à la disposition des bénéficiaires.
 
Avec l’assurance FNFI, c’est une assurance de plus pour les bénéficiaires des différents produits que sont l’Accès des pauvres aux services financiers (APSEF), l’Accès des jeunes aux services financiers (AJSEF) et l’Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF).
 
« Tout bénéficiaire du FNFI peut gratuitement aller se faire soigner dans les centres de santé communautaires afin de pouvoir continuer ses activités et continuer à rembourser convenablement les crédits », a-t-elle lancé.
 
Cette cérémonie de lancement s’inscrit dans le cadre de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Togo.
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 + 4 =

LES + LUS

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020

Guillaume Soro C’était un secret de polichinelle, c’est désormais public. Guillaume Soro est candidat à la présidentielle ivoirienne...

Chronique de Kodjo Epou : Les appétits d’un vieil homme de Conakry

photo@lemonde.fr A cause du refus obstiné d’un viel homme sans sagesse de tenir parole, de respecter l’engagement pris...

Guinée: Un adolescent tué et des blessés dans les heurts à Conakry

Photo@Archives. Un adolescent de 16 ans a été tué par des tirs des forces de l’ordre...

Des coquilles vides comme maires du grand Lomé : on les avait pourtant avertis

Mairie de Lomé | Archives : DR Aucune dictature au monde ne se démocratise d´elle-même; ni...