Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ PAPV dans le Yoto : L’honorable Djissenou Kodjo s’imprègne de l’évolution des...

PAPV dans le Yoto : L’honorable Djissenou Kodjo s’imprègne de l’évolution des chantiers

- Advertisement -

Depuis plus de 20 ans déjà, l’honorable Kodjo djissenou mène des actions en faveur des populations de plusieurs villages de la préfecture de Yoto et ses environs. Une fois élu à l’Assemblée nationale, il a entrepris avec sa collègue Aka Jacqueline, des lobbyings jusqu’au haut lieux pour plaider la cause de sa communauté. Tout ceci a débouché sur le Projet d’Appui aux personnes vulnérables (PAPV) qui couvre la construction de bâtiment scolaires, des sanitaires, des adductions en eau potables, l’extension du courant électriques, etc. L’exécution de ces chantiers s’inscrit dans le cadre du projet d’appui aux personnes vulnérables initié garce au mandat social du chef de l’Etat.

 Ces projets ont été lancés dans plusieurs localités il y a deux mois. Pour s’assurer de l’effectivité des chantiers et suivre leur évolution, le promoteur de l’Association Dunenyo s’est déplacé lui-même sur les lieux, ce jeudi 24 octobre.

Plusieurs chantiers de la préfecture de Yoto et ses environs ont été visités par l’honorable Kodjo Djissenou dans la journée d’hier. Il s’agit, notamment, de la construction d’un forage à Monenou dans le canton de Tchekpo, la construction d’un bâtiment scolaire à EPP Kpowla 2 dans le canton d’Ahepe et à Haho kpodji dans le canton de Zafi, un forage et un batiment scolaire à Epp Monenou dans le canton de Tokpli, un bâtiment scolaire a Epp Ayanou kope dans le canton de Gboto et un bâtiment scolaire à Epp kodohoe dans le canton de Sedome. A noter que ces bâtiments scolaires sont accompagnés de sanitaires aussi.

Les travaux confiés à des entreprises qualifiées. Mais pour le promoteur de l’Association Dunenyo, il est nécessaire qu’il fasse de temps en temps des tours pour suivre l’évolution des travaux.

 « C’est vrai, nous avons confié les travaux à des entreprises très qualifiées pour s’assurer que les travaux soient bien exécutés à la fin, mais cela n’exclut pas que nous fassions de temps en temps des visites sur ces chantiers pour voir si tout se passe bien et recueillir, nous même, les impressions des populations bénéficiaires sur ces travaux », a-t-il souligné.

Estimés à plusieurs centaines de millions, les bâtiments scolaires avec directions seront équipés et accompagnés de sanitaires pour les garçons et pour les filles. Ce qui est un joyau pour les populations bénéficiaires.

« Nous avons toujours eu des problèmes de bâtiments scolaires et de forages. Maintenant qu’ils sont en construction, c’est déjà une très grande joie pour nous et aussi que ce sera avec des sanitaires, nous ne pouvons qu’apprécier cela et ce sera à nous d’en prendre soins », a déclaré tout en joie un représentant de l’une des localités.

La tournée a été très appréciée des populations et certains profitant de la présence de l’honorable sur les lieux, ont exprimé d’autres doléances à l’endroit de l’Etat. « Nous voulons que par le biais de ce projet, des routes et des centres de santé soient construits chez nous dans les années à venir », ont-t-ils dit à l’honorable Djissenou.

Les populations ont également exprimé leur gratitude au chef de l’Etat et à l’honorable Djissenou puisque c’est par ses lobbyings que le projet a pu naitre.

« Nous remercions vivement le Chef de l’Etat et l’honorable Djissenou pour ce projet et pour ces actions envers nous depuis plusieurs années. Nous espérons que nos doléances pour les prochaines années seront prises en compte pour le bien de nos localités ».

En rappel, dans l’ambition de faire de la préfecture de Yoto, la zone pionnière de l’agroforesterie au Togo, les honorables Kodjo Djissenou et Jacqueline Amivi Aka, élus sous la bannière de « Dunenyo », ont envoyé, en mai dernier, une délégation de trois chefs traditionnels de cette préfecture accompagnée du Dr Koffi Koudouvo, Maitre de conférences en Ethno-botanique et Ethno-pharmacologie, au 4èmecongrès mondial d’agroforesterie à Montpellier en France. De retour de cette mission, une séance de restitution a eu lieu, jeudi 17 octobre 2019, et a regroupé plus de 70 chefs traditionnels de cette préfecture.

D’autres projets sont à l’étude pour garantir une autonomie aux chefs traditionnels de la préfecture toujours dans le domaine agricole. D’autres projets comme l’instauration d’une usine de production du Sodabi de qualité, mais aussi de production et de transformation du gingembre sont à l’étude.

Source : Le Tonnerre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

11 − 8 =

LES + LUS

Présidentielles 2020 : Les candidats auront 500 millions F CFA à se partager

Le montant du cautionnement pour l’élection présidentielle de 2020 est de vingt millions (20 000 000) de...

« Le Togo comme il va » : Chronique des insurrections armées/coups d’Etat…à la togolaise

Le Togo est une curiosité confirmée dans le monde. Au-delà des cocasseries et autres faits divers animés, le...

Nuit des mercis du projet « Graines du Togo » : Reconnaissance, satisfaction et projection sur les prochaines éditions

Le Col Akpovy, président de la FTF, recevant le prix spécial du Chef de l'Etat des mains de Claude le...

Football à la base : Hervé PIZA offre du matériel sportif à l’Académie des sept collines d’Atakpamé

Le 1er conseiller de l’Académie des Sept Collines d’Atakpamé (ASCA), M. Piza Hervé, ancien 1er vice-président de la...

Togo : Vive Faure Gnassingbé pour que vive la minorité pilleuse!

Le président togolais Faure Gnassingbé et sa présidente de l’Assemblée nationale Chantal Yawa D. Tsegan | Photo : DR