Participation à l’effort de guerre contre le Coronavirus Les personnalités publiques aux abonnés absents

0
898
photo@illustration

La  star mondiale du moment est inévitablement le Coronavirus ou Covid-19. Il règne en maître absolu et donne des sueurs froides aux plus grands de la planète, Boris Johnson, le Premier ministre britannique en sait quelque chose. Tous les jours qui passent, il fait d’énormes ravages et on peut affirmer que le bilan de ses victimes à  ce  jour  est  une  véritable hécatombe.  A  part  quelques balbutiements de la médecine et de la science, on n’est pas encore parvenu à asseoir un traitement efficace et infaillible à cette pandémie qui frappe le monde entier.

Dès  lors,  les  mesures barrières prises par la quasi totalité des pays du globe terrestre sont les meilleures armes dont nous disposons pour l’instant. La mise en œuvre des gestes-barrières, le respect des mesures établies par le gouvernement et notre propre prise de conscience individuelle et collective restent notre carnet de vaccination en attendant que les spécialistes découvrent le remède à la maladie et éventuellement le vaccin. Partout sur le continent, des célébrités, des sommités et des personnalités publiques prennent part à la lutte pour vaincre la propagation de la pandémie.

En dehors  de  ces  célébrités  et anonymes africains, il faut tout d’abord saluer l’initiative du milliardaire Jack Ma. Des millions de fournitures médicales ont été livrées à Addis-Abeba par ce citoyen  chinois.  Le  Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a été chargé de les distribuer à travers le continent. Les premiers sont arrivés à bord d’un Boeing 777 d’Ethiopian Airlines en provenance de Chine. 108 tonnes de cartons remplis de kits de test, de masques et de combinaisons. Une deuxième cargaison a été livrée quelques jours  plus  tard,  chargée d’équipements indispensables pour lutter contre le Covid-19. Ceci  est  une  donation conjointe des fondations Alibaba et Jack Ma  à destination  de l’ensemble des pays africains, officiellement  annoncée  une semaine plus tôt. Sur certains cartons, cette phrase est inscrite : « When people are determined, theycanovercomeanything » – « Lorsqu’ils sont déterminés, les gens peuvent tout surmonter ». Une  devise  qui  pourrait s’appliquer à Jack Ma, professeur d’anglais  devenu  maître  de l’empire du e-commerce Alibaba, milliardaire  reconverti  en philanthrope et fervent adepte des slogans de motivation et des discours de «self-made-man ». Au total, ce sont 1,1 million de kits de détection, 6 millions de masques et 60 000 combinaisons de protection qui seront envoyés en Éthiopie. Soudan, Égypte, Érythrée. Afrique du Sud, Burundi, Kenya, Gabon, Ghana, Congo, Togo…. Chaque État avait reçu un lot de 20 000 kits de test, 100 000 masques et  1  000  combinaisons  de protection à usage médical. Cette action du philanthrope chinois a fait des émules et sur le continent, des sociétés privées, des stars du sport, des hommes de culture ou de médias ont sauté le pas et mis à la disposition des gouvernements  des  dons  en espèces ou en nature pour les aider à faire face. Gels hydro-alcoolique, masques, gants, respirateurs, matériels  de  protection  des personnels soignants…tout  y passe. Des chefs d’Etat, des ministres,  des  députés  ont annoncé l’abandon d’une partie de leurs salaires au profit du combat commun.

Au Sénégal, Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays du continent, les gouvernants ont fait des annonces sur participation aux donations pour aider l’Etat. Certains ont fait des dons, d’autres ont décidé de déposer une partie de leurs salaires dans la cagnotte. Au  Togo,  l’international FodohLaba est l’un des premiers à se signaler. Il a offert au personnel de nos centres de santé impliqués du matériel de protection. Suivront Aimes-Afrique du Dr Kodom, l’Institute of internalauditors of Togo (IIA Togo) et plein d’autres bonnes volontés. Tout ce beau monde se préoccupe de la santé et du bien-être des populations togolaises.  Les  étudiants  en pharmacie  des  universités publiques  ont  délaissé  leurs recherches initiales pour produire des solutions hydro-alcooliques. Mais  dans  toutes  ces manifestations de soutien ou de participation à l’effort collectif de lutte contre le Coronavirus, c’est l’absence ou mutisme des membres du gouvernement et des députés à l’Assemblée nationale qui laisse pantois. A commencer par le Chef de l’Etat  en personne, aucun membre  de  l’équipe gouvernementale n’a daigné faire accomplir un geste de compassion et de soutien. Si à Tchaoudjo, ceux qui portent le manteau de ‘’cadres’’ ont donné 20000 caches nez au nom de leur famille politique UNIR, individuellement,  et dans la quasi totalité des cas, aucun à notre connaissance n’a fourni au petit dispensaire de son village natal des solutions hydro-alcooliques ni un dispositif de lavage des mains.

Aucun de nos hommes politiques n’a pris sur lui de se rendre sur ses racines pour s’enquérir de la situation et faire l’état des lieux. Pire encore, ceux qui se disent élus par les populations pour les représenter n’ont initié aucune action  pour  démontrer  leur solidarité avec le peuple. Aucun ne s’est  rendu  dans  sa circonscription pour délivrer un message  de  compassion  et d’espérance aux électeurs. C’est pathétique et ignoble. Les Togolais ont la mauvaise impression qu’ils sont les dernières préoccupations de leurs dirigeants malgré les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement qui pourtant crie sur tous les toits que les populations  constituent  leur priorité. C’est dans des situations comme  celle  qui  prévaut aujourd’hui que l’on mesure le degré d’implication des dirigeants dans la recherche du bien-être et de l’épanouissement de leurs administrés. En attendant que la course commence sur instruction personnelle de son Excellence, sur ce plan les personnalités publiques togolaises ont lourdement failli.

Razak / Rendez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 7