Pasteur Edoh Komi écroué à la prison civile de Lomé pour outrage à magistrat

0
710

Photo illustration
Photo illustration


© togoactualite – Le pasteur Edoh Komi, président du Mouvement Martin Luther King-La voix des sans voix, a été déposé ce vendredi à la prison civile de Lomé après une période de garde à vue de moins de 24h à la DCPJ.
Le Pasteur est déféré sur ordre du Procureur de la République M. Poyodé Blaise qui accuse le président du MMLK « d’outrage à la magistrature ».
 
Hier le Mouvement avait prévu organisé une manifestation pour réclamer justice à la nomme DJOGBESSI Akossiwa, jeune fille togolaise dont le corps a été retrouvé dans un puisard à Bè-Kpota. Un Nigerian a été accusé d’être l’auteur de l’assassinat. Mais ce dernier arrêté a été finalement libéré. Raison de l’appel à manifestation du mouvement pour que la lumière soit faite sur cette disparition.
 
Cette arrestation du Pasteur Edoh Komi suscite un tollé sur les réseaux sociaux où le pasteur est connu pour son activisme dans la défense des droits de l’Homme. Les internautes ne comprennent pas la décision de ce magistrat même si l’outrage au magistrat est prévu par la loi qu’on laisse les criminel en liberté et qu’on s’attaque à un honnête citoyen qui œuvre pour la défense des droits de tous les citoyens et déjà une campagne « JE SUIS PASTEUR EDOH » vient d’être lancé sur ces mêmes réseaux.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 − = 7