Patrice KouamĂ© : « le Conseil de l’Entente est en bonne voie »

0
238


Le Conseil de l’Entente, l’organisation sous rĂ©gionale qui a en son sein le BĂ©nin, le Burkina Faso, la CĂŽte d’Ivoire, le Niger et le Togo, tient depuis ce lundi Ă  LomĂ©, la 14Ăšme rĂ©union des comitĂ©s des experts. La rĂ©union a Ă©tĂ© ouverte par le SecrĂ©taire exĂ©cutif dudit Conseil, Patrice KouamĂ© et la secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale du ministĂšre togolais des Affaires Ă©trangĂšres et prĂ©sidente du comitĂ© des experts, Abra AfetsĂ©-Tay.
Pendant trois (3) jours, les experts des 5 pays vont examiner les comptes de l’exercice financier clĂŽturĂ© au 31 dĂ©cembre 2017, et Ă©changer sur l’état d’avancement du programme immobilier ainsi que des dossiers du Centre rĂ©gional de formation pour l‘entretien routier (CERFER).
Pour ce qui concerne la rĂ©forme du CERFER, la Banque africaine de dĂ©veloppement (BAD) a fait un don de 5 milliards de francs CFA, don dont les documents ont Ă©tĂ© finalement signĂ©s en CĂŽte d’Ivoire il n’y a pas longtemps.
A la suite de cette rĂ©union, c’est le conseil des ministres des 5 pays prĂ©sidĂ© par le ministre togolais des Affaires Ă©trangĂšres, Robert Dussey qui travaillera sur le rapport d’activitĂ© des experts.
Pour Patrice KouamĂ©, le Conseil de l’Entente qui se dynamise depuis quelques temps, a de beaux jours devant lui. « Le Conseil de l’Entente est en bonne voie et va atteindre sa vitesse de croisiĂšre », a-t-il dĂ©clarĂ©.
Il n’en veut pour preuve que l’exĂ©cution du plan stratĂ©gique 2018-2022 dont s’est dotĂ© le conseil Ă  la suite de la mise en Ɠuvre du plan stratĂ©gique 2012-2017.
Mais cette belle envolĂ©e de l’institution sous rĂ©gionale ne sera vraiment profitable que si les membres de l’organisation s’acquittaient de leurs engagements envers le Conseil de l’Entente, a lancĂ© la prĂ©sidente du comitĂ© de experts.
 
Global actu
 

Laisser un commentaire