« Petrolegate » : des OSC Interpellent les chefs des missions diplomatiques et consulaires accréditées au Togo

0
254
photo@togoactualite.com

8 organisations de la société civile notamment, ALCADES, APVT, ASVITTO, GCD, GLOB, FDP, LTDH, et MCM dénoncent la condamnation du journal L’Alternative et de son Directeur de publication, Ferdinand Ayité par la justice togolaise dans l’affaire dite « Pétrolegate ».  Elles alertent à tous égard les chefs des missions diplomatiques et consulaires accréditées au Togo sur la sécurité, l’intégrité physique et morale du Directeur de Publication du Journal L’ALTERNATIVE ainsi que celles de sa famille, de ses proches collaborateurs et de ses Avocats.

 COMMUNIQUE

Des mouvements et associations fortement préoccupés par la sécurité du journaliste Ferdinand AYITE, celle de ses proches, de ses Avocats et lancent une alerte précoce aux chefs des missions diplomatiques et consulaires accréditées au Togo

Le mercredi 04 novembre 2020, l’affaire dite de « Petrolegate » a connu une de ses épilogues, avec la triste condamnation, par la justice togolaise et à la surprise générale, du Journal L’ALTERNATIVE et de son Directeur de Publication, monsieur Ferdinand AYITE, pour diffamation. Les Avocats de la défense, qui ont immédiatement et formellement relevé appel de ladite décision, n’ont, de cesse, dénoncé le forcing et le caractère scélérate de la procédure ayant conduit à cette condamnation fâcheuse et décevante.

Nos associations et mouvements s’attristent de ce qu’une fois encore, la justice togolaise a manqué au rendez-vous avec son peuple au nom de qui cette justice est censée être rendue. Les richesses nationales que constituent les deniers publics sont le patrimoine de tous les Togolais, et il est inadmissible qu’une minorité s’accapare des richesses de l’État ; que certaines personnes seulement, de par leur rang social et leur militantismes politiques, se voient indûment gratifiées des centaines de millions au détriment de la masse qui croupit dans une misère effroyable, sciemment et savamment entretenue ; le tout en toute impunité.

Et pendant ce temps, quand les conducteurs de taxis-motos, les taxi-mans, les conducteurs d’engins lourds s’exaspèrent de l’augmentation des prix des produits pétroliers et manifestent, on tire sur eux et on en tue ! Et pendant ce temps, le Gouvernement refuse l’octroi des primes de toutes sortes pour encourager et motiver les enseignants ; allègue d’un manque de disponibilités financières pour payer les salaires, ou pour donner suite aux revendications des enseignants volontaires, ou encore pour construire des infrastructures adéquates devant accueillir nos enfants apprenants ! Et pendant ce temps encore, le Gouvernement dit être en manque de disponibilités budgétaires pour équiper les centres de santé et les structures sanitaires de matériels propres et adéquats et payer leurs salaires et primes aux soignants !

Nos organisations apportent leur plein et entier soutien au bihebdomadaire L’ALTERNATIVE et à son Directeur de Publication, monsieur Ferdinand AYITE ; et vue la tournure que prend cette affaire, et au regard du caractère hautement sensible des informations accablantes pour certains dignitaires du régime en place Togo, interpellent à tous égards les chefs des missions diplomatiques et consulaires accréditées au Togo sur la sécurité, l’intégrité physique et morale du Directeur de Publication du Journal L’ALTERNATIVE, monsieur Ferdinand AYITE, ainsi que celles de sa famille, de ses proches collaborateurs et de ses Avocats.

Nos organisations demandent au peuple togolais de rester mobilisé et de se mobiliser davantage pour que toute la lumière soit faite dans cette affaire où sont en cause des centaines de milliards générés et payés par la sueur du pauvre contribuable.

Fait à Lomé, le 11 novembre 2020

M. Fousseni KPEKPASSI

M. Daguerre K. AGBEMADOKPONOU

M. Monzolouwè B. E. ATCHOLI KAO

M. Bassirou TRAORE M. Koffi DANTSEY

M. Poro EGBOHOU

M. Georges Kodjo AMOUZOU

Me Joseph Nadikpa K. AKPOSSOGNA

M. Issaou SATCHIBOU

M. Basile AMENUVEVE

M. Emmanuel SOGADJI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

83 − = 82