PIB : Le taux d’entendement du Togo passe à 51,8% en 2020 contre une prévision de 68,6%

0
411

Le gouvernement a récemment procédé à un ‘’rebasage’’ du Produit Intérieur Brut (PIB) et des comptes nationaux des années 2016, 2017 et 2018, calculés avec le nouveau Système de Comptabilité Nationale : le « SCN 2008 ».

Ces travaux conduits par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED), ont pour finalité de mieux quantifier la valeur totale de la production de richesse annuelle effectuée par les agents économiques résident dans le pays.

Les résultats rendus publics le 30 septembre dernier par l’INSEED renseignent que le PIB du Togo, sous le SCN 2008 passe à 3 574,4 milliards de FCFA à prix courants, contre 2 618,1 milliards de FCFA suivant le SCN 1993 ; soit une réévaluation de 36,5%.

Pour 2017, le PIB nominal atteint 3 713,6 milliards de FCFA, tandis que le PIB réel s’établit à 3 729,8 milliards de FCFA, soit un taux de croissance réel de 4,3% entre 2016 et 2017.

En ce qui concerne l’année 2018, les résultats du rebasage indiquent que le PIB nominal s’établit à 3.951,4 milliards de FCFA et à 4.230,6 milliards de FCFA en 2019 selon le SCN 2008 contre respectivement, 2.979,6 milliards de FCFA et 3.216,8 milliards de FCFA selon le SCN 1993. Ainsi, les prévisions actualisées du PIB pour l’année 2020 se chiffrent à 4.399,9 milliards contre 3.322,3 milliards selon le SCN 1993.

« Sur la base des résultats actuels, les prévisions révisées indiquent aussi que le taux d’endettement (dette rapportée au PIB) projeté se situe désormais à 51,9% en 2019 contre 68,3% dans l’ancien système de comptabilité (SCN 1993) et à 51,8% contre 68,6% en 2020 (en prévision) », informe le Ministère de l’Economie et des Finances.

Par ailleurs, le taux de pression fiscale au Togo est passé de 20,8% (SCN 1993) à 13,6% (SCN 2008) en 2019 et de 21,1% à 14,6% en 2020 (en prévision) pour une norme de 20,0% au minimum.

Il faut noter que le rebasage du PIB et des comptes nationaux est un exercice de mise à jour statistique de la photographie de l’économie du pays.

Raphaël A / afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 2