Pius Agbétomey met en garde les surveillants de prisons « zombie »

0
291

Des dĂ©règlements « innommables » sont constatĂ©s dans les rangs des surveillants de prisons. Selon le ministre de la Justice, Pius AgbĂ©tomey, « certains pendant la nuit, se transforment en voleurs ». D’autres introduisent dans les prisons des drogues. Il y a aussi la pratique de la corruption. Les fautes continuent de se rĂ©pĂ©ter malgrĂ© les sanctions disciplinaires prises Ă  l’encontre des contrevenants.
 
agbetomey_puis


L’autorité a décidé de frapper fort contre ces infractions qui ne cessent de se répéter. Une tournée de sensibilisation de ces agents a été entamée depuis quelques jours et ce vendredi, le ministre et son équipe étaient à la prison civile de Kara, 4ème maison d’arrêt visitée.
 
Se M. Agbétomey, ce qu’il se passe est « grave » et avec l’assentiment de plus hautes autorités, il a été décidé de faire cette tournée de sensibilisation des agents du corps de l’administration pénitentiaire pour les mettre en garde contre les nouvelles sanctions qui vont tomber en cas de faute.
 
« Comme la situation se répète, nous avons essayé de prendre certaines mesures qui n’ont pas vraiment beaucoup donné. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes venus les rencontrer pour leur parler, pour leur dire que le contexte a changé, il faut qu’ils se reprennent en main, parce qu’aujourd’hui, c’est un corps paramilitaire qui est soumis aux règles votées par le Parlement. S’ils pensent qu’en commettant des dérèglements, des fautes disciplinaires ou autres, ils auront toujours à écoper des mêmes sanctions, ils se trompent parce que bientôt, ça va être plus dur que cela », a-t-il déclaré.
 
Bernadette A.
 
source : afreeepress
 

Laisser un commentaire