sitin_jnc


Le « Printemps de la coopération » germano-togolaise s’est ouvert ce matin au Ministère des Affaires étrangères du Togo en présence de plusieurs sommités du monde politico-diplomatique et des affaires des deux pays. A quelques kilomètres du lieu, les jeunes de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) qui tentaient d’organiser un sit-in devant l’Ambassade de la République d’Allemagne au Togo ont été empêchés.
 
Très tôt le matin les alentours de la représentation diplomatique à Lomé ont été bouclés par les forces de l’ordre. La poignée de manifestants du parti « orange » qui ont voulu outrepasser cette interdiction en ont eu pour leur compte. Les gaz lacrymogènes n’ont pas tardé à pleuvoir sur leur tête. La résistance n’a été que de courte durée. Très rapidement, ils se sont repliés au siège du parti où un point de presse a été improvisé.
 
« On a été confronté à une horde de cordon de gendarmes et de policiers. Ils ont bouclé systématiquement tous les points d’accès à l’Ambassade déviant tous les usagers de la route qui passaient par ces voies. Les manifestants constitués de jeunes et de femmes qui se sont mobilisés devant l’Ambassade étaient repoussés violemment par les forces de sécurité qui n’ont pas hésité à tirer en balles en caoutchouc. Donc a dû reculer pour venir sur le boulevard qui jouxte l’ambassade pour exprimer notre ras-le-bol. On a exhibé nos pancartes pour faire passer notre message », a déclaré Jean Eklou, le président de la jeunesse de l’ANC au cours d’un point de presse tout juste après la manifestation.
 
Ce sit-in de la jeunesse de l’ANC prévu sur les 04 et 05 Avril 2016 au moment où se déroule ce forum entre le Togo et l’Allemagne été l’objet d’un échange de courrier entre le ministère de l’Administration et les responsables de la jeunesse de ce parti. Selon le courrier interdisant la manifestation en date du 30 Mars dernier, le ministre a fait signifier que les relations entre un pays et le Togo n’est pas l’affaire des partis politiques. Et par conséquent le ministre a interdit la manifestation.
 
Notons que les jeunes de l’ANC entendent y retourner demain encore pour le sit-in.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 5 =