Politique : Guerre de leadership, frustrations accumulées… la coalition dans la tourmente

0
111

Ouro-Djikpa Tchatikpi


« Mais elle est due à une culture politique que l’opposition togolaise traîne depuis le début de la lutte en 1990 », a-t-il ajouté.

Les regards sont désormais tournés vers la coalition qui animera également une conférence de presse cette semaine, car le temps presse. La coordinatrice Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, joue beaucoup à l’apaisement, afin de calmer les esprits.

Les élections locales sont annoncées tambour battant par le gouvernement, qui entend respecter ses engagements vis-à-vis des chefs d’Etat de la Cédéao.

Pour l’instant, aucune date n’a encore été fixée pour ces élections, mais le ministre de l’administration territoriale a entamé depuis quelques jours, des consultations.

Déjà au sein de la coalition, certains partis politiques dont le PNP sont clairs: pas dé réformes, pas d’élections.
« Le pouvoir a choisi d’ignorer la crise dans laquelle le pays est plongé depuis le 19 août 2017, faute de réformes constitutionnelles et institutionnelles et électorales. Le PNP exige le retour à la constitution de 1992, l’effectivité du droit de vote des togolais de l’extérieur », a souligné Ouro-Djikpa Tchatikpi. FIN
Edem Etonam EKUE
 
source : savoir news
 

Laisser un commentaire