Politique : Les manifestations de l’opposition reportées aux 6 et 7 septembre


photo archive / illustration

Le Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2017), le Parti national panafricain (PNP) et le Groupe des 6 (G6) ont décidé de reporter aux 6 et 7 septembre, leurs marches prévues les 30 et 31 août.

 

« Dans notre communiqué Numéro 1 du 23 Août 2017, nous vous avions conviés à des marches nationales pacifiques de protestation le mercredi 30 Août à Lomé et le jeudi 31 Août sur toute l’étendue du territoire pour exiger le retour à la Constitution de 1992 et la révision du Cadre électoral, y compris le droit de vote des Togolais de l’étranger. A la suite de cet appel, nous avons appris que le Chef de l’Etat, au lieu d’écouter les populations togolaises en détresse, a décidé de lancer dans les rues de Lomé, son gouvernement et le parti RPT/UNIR dont il est par ailleurs Président, à travers trois jours de manifestations les 29, 30 et 31 Août 2017 en soutien à son refus obstiné de mettre en œuvre les réformes politiques préconisées par l’Accord Politique Global, dans le seul but de se maintenir indéfiniment au pouvoir contre la volonté du peuple souverain. Afin de répondre aux appels pressants de toutes les populations de l’intérieur à s’associer dès le premier jour aux manifestations, nous avons décidé de reporter nos marches d’une semaine pour nous donner le temps d’une préparation plus conséquente », indique un communiqué.

 

« CAP2015, le Groupe de Six partis politiques et le PNP invitent toutes les populations togolaises, sur toute l’étendue du territoire national à répondre massivement aux grandes marches qu’ils organisent les mercredi 6 et jeudi 7 Septembre 2017 à Lomé et dans tous les Chefs-lieux de préfecture (…) », précise le texte rendu public.

 

Les partisans de l’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir), seront de leur côté, dans les rues mardi, mercredi et jeudi pour apporter leur soutien au chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, dans le processus de réformes politique. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 
source : savoir news