Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Les populations de Yoto sensibilisées sur la décentralisation et les élections locales...

Les populations de Yoto sensibilisées sur la décentralisation et les élections locales par Brigitte Adjamagbo Johnson

- Advertisement -

La Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition) a poursuivi ses meetings de sensibilisation et de mobilisation des populations ce samedi dans la préfecture de Yoto (85 km au nord-est de Lomé).
 
Brigitte-Adjamagbo-johnson_yoto


Une forte délégation de ce parti politique, avec à sa tête son premier responsable, Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, a sillonné cinq (5) localités de Yoto, à savoir Sendomé, Essé-Ana, Monénou, Tabligbo et Ahépé, avec un seul message : les enjeux de la décentralisation et des élections locales, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
« Je suis venue les informer de l’évolution de la lutte de l’opposition ou plus précisément des efforts que nous sommes en train de faire pour qu’il y ait des élections locales au Togo. Les populations aspirent profondément à un mieux-être, à être gouvernées autrement, à la démocratie. Voilà pourquoi après réflexion au sein du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et de la CDPA, nous estimons qu’à cette étape de l’évolution de notre histoire, nous devons absolument mettre la priorité sur l’organisation des locales qui peuvent permettre d’avoir enfin à la tête des collectivités territoriales, des élus qui auront à cœur d’œuvrer au développement des collectivités dont ils ont la charge. Cela fera une grande différence avec ce qui se passe actuellement où nous avons des délégations spéciales nommées par le pouvoir, qui n’ont de compte à rendre qu’au pouvoir et servant comme auxiliaires du pouvoir, aidant à maintenir ce pouvoir contre la volonté des populations et à accentuer la pauvreté de ces dernières », a déclaré Mme Adjamagbo Johnson.
 
Après avoir persisté que la rencontre entre le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et les chefs traditionnels, le 29 mars dernier est le fruit d’une pression de l’opposition, la Secrétaire générale de la CDPA a indiqué que cette initiative de sensibiliser les populations sur la décentralisation et les élections locales a rencontré l’adhésion des populations. « Nous sommes réconfortés parce que nous sommes sur la même longueur d’onde que les populations. Elles comprennent et disent que les délégations spéciales en place depuis des décennies ne viennent pas vers elles pour s’enquérir des problèmes qui sont les leurs », a-t-elle relevé.
 
Il faut souligner que partout où elle a délivré son message, la présidente du CAP 2015 a été ovationnée. Pour Koudjo, chauffeur à Tabligbo, les élections locales seront vraiment profitables pour les communautés à la base. « A Tabligbo, nos enfants suivent encore des cours sous les paillottes, les rues ne sont toujours pas praticables, surtout après les pluies et il n’y a toujours pas un marché digne de ce nom pour les femmes », a-t-il insisté.
 
A Sendomé comme à Essé-Ana, certains ont posé des questions pertinentes à Mme Adjamagbo Johnson, notamment sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et son fonctionnement et la désignation des personnes qui seront appelées à être des conseillers cantonaux, communaux ou préfectoraux.
 
Pour information, la délégation de la CDPA était la semaine dernière dans la préfecture de l’Ogou. Après cette étape, c’est le quartier de Nyékonakpoè dont les lanternes seront éclairées ce dimanche sur les deux (2) sujets préoccupants que sont la décentralisation et les élections locales dont les dernières remontent à 1987 au Togo.
 
Les préfectures de la Kozah et de Bafilo sont également dans le viseur des responsables de la CDPA pour le même exercice dans les prochaines semaines.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

71 − 65 =

LES + LUS

Togo, Prostitution : Le mode opératoire des proxénètes de Bar à Lomé

Le phénomène de la prostitution à Lomé se repend du centre-ville aux quartiers périphériques où les bars...

Guinéen : Et Alpha Condé vit son 19 août !

photo@RFI Depuis quelques jours, la Guinée est en ébullition. Ceci, du fait de la mobilisation populaire du peuple...

Folly Satchivi : « Il y a risque que je retourne en prison »

Le mouvement « En Aucun Cas » n’entend pas laisser Faure Gnassingbé briguer un quatrième mandat au...

Politique : Me Yawovi Agboyibor recommande la recomposition de certaines institutions avant la présidentielle de 2020

Le Comité d’action pour le Renouveau (CAR) était face à la presse, mercredi 16 octobre 2019 pour...

Justice : Folly Satchivi libéré par « grâce présidentielle »

Folly Satchivi Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a accordé ce mercredi, une « grâce présidentielle »...