Port obligatoire de masque : L’efficacité des masques artisanaux en question…

0
409

Le couvre-feu sanitaire qui avait été décrété en début du mois d’avril pour limiter la propagation du Coronavirus a été totalement levé le 06 juin dernier. Le bouclage des villes est aussi levé. Par contre le gouvernement a  rendu le port du masque obligatoire depuis mardi 09 juin, une mesure qui s’appliquait au personnel de santé qui est donc désormais élargie à l’ensemble de la population, sans exception. Depuis, on assiste à la multiplication tous azimuts des initiatives de confection de masques artisanaux. Seulement, il se pose des questions sur l’efficacité et de contrôle de ces masques.

Au Togo, le coronavirus fait désormais partie du quotidien et il faudra sans doute apprendre à vivre avec. Le port du masque est devenu obligatoire depuis quelques pour les citoyens pour se protéger soi-même et protéger son entourage. Ceux qui ne s’y conforment risque de subir les rigueurs de la loi. C’est ce qu’a fait savoir le colonel Kodjo Amana, Commandant de la force mixte anti-pandémie. A l’en croire, l’article 847 du nouveau code pénal sera appliqué. Cet article stipule que tout contrevenant risque une peine d’emprisonnement et une amende comprise entre 100.000 FCFA et 200.000 FCFA.

Au quotidien, les Togolais essayent de respecter au mieux cette mesure. Ils n’ont d’ailleurs pas le choix quand on sait que l’autorité a fait le choix de la répression. Mais au-delà de tout, les Togolais se posent des questions liées à l’efficacité des masques qu’ils portent. Le business est florissant et dans les rues, on trouve toutes sortes de masques avec divers designs. Si certains tentent de faire croire qu’un « masque, c’est un masque », il y a tout de même des raisons de douter de leur efficacité.

Loin de nous l’idée de rejeter des masques artisanaux, c’est plutôt une invite à plus de rigueur dans les choix. Aussi, derrière tout cela se cacherait aussi une guerre commerciale qui ne dit pas son nom. En effet, il nous revient qu’il y a bien évidemment des stocks de masques recommandés qui sont dans le pays. Malheureusement, certains réseaux usent de manœuvres pour ne pas favoriser son écoulement. Ce qui est évidemment déplorable puisque c’est bien de porter des masques, mais c’est encore mieux de porter ceux qui sont recommandés.

Les tests de dépistage seraient également disponibles. Alors pourquoi le gouvernement n’autorise-t-il pas la commercialisation de ces matériels pour permettre à ceux qui le peuvent de réaliser le test chez eux afin de connaître leur statut et savoir la conduite à tenir?

S.A / Liberté Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 4 = 1