Pour Anselme et Douti : « Au nom de Dieu, que ceux qui détiennent le pouvoir arrêtent de jouer avec la vie humaine »

0
728
anselme-douti_concert1

 


Le Togo de Faure GNASSINGBE : Un pays qui tue pour un oui ou un non ses fils ou filles [28/06/2013]
 
Gilbert TSOLENYANU lit, sur fond de musique rap, la lettre ouverte du père Pierre Marie Chanel AFFOGNON d’Aného écrit à Faure GNASSINGBE.
Extrait :
« Excellence,
 
En fait, un pays qui tue pour un « oui » ou un « non » ses fils ou filles s’oppose gravement au commandement de Dieu qui interdit le meurtre ou l’homicide volontaire. Aussi de tels actes sont-ils des sources de malédiction et pour les auteurs et pour toute la société togolaise. Car Dieu nous dit dans sa Parole d’autorité : « Tu ne commettras pas de meurtre » (Ex. 20,13), puis Il déclare à nouveau : « Tu ne tueras pas l’innocent ni le juste » (Ex. 23,7) et par ailleurs, Il affirme : « Je demanderai compte du sang de chacun de vous (…). Car à l’image de Dieu l’homme a été fait » (Gn. 9, 5-6).
 
La banalisation du meurtre dans un peuple est une déviation éthico-morale très grave et inadmissible qui expose aux sanctions juridiques et divines. C’est pour cela que l’Eglise catholique enseigne que « la Vie humaine est sacrée (…) personne en aucune circonstance ne peut revendiquer pour soi le droit de détruire directement un être humain innocent » (Catéchisme de l’Eglise catholique n°2258). A juste titre donc, après le meurtre d’Abel par son frère Caïn, Dieu disait à ce dernier « la voix du sang de ton frère crie vers moi. Maintenant donc maudit sois-tu de par le sol qui a ouvert sa bouche pour prendre de ta main le sang de ton frère » (Gn. 4, 10-11). »

 
 


Au nom de Dieu, que ceux qui détiennent le pouvoir arrêtent de jouer avec la vie humaine[28/06/2013]
 
Le père Pierre Marie Chanel AFFOGNON au concert organisé par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) pour que justice soit faite pour Anselme et Douti.

 
 


Nadou LAWSON : « Nous avons préféré appuyer sur le bouton de la justice à nos 2 frères » [28/06/2013]
 
La coordinatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) s’exprimait en marge du concert organisé en l’honneur d’Anselme SINANDARE et Douti SINANLENGUE.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 1