Pour avoir réclamé sa victoire Agbeyome Kodjo en passe de perdre son immunité

0
767

Dans la soirée d’hier, nous avons appris l’irruption au domicile d’Agbeyome Kodjo d’un huissier accompagné de gendarmes. Selon les informations, l’huissier avait en charge de lui notifier une assignation à  comparaître, demain 9 h, à l’Assemblée nationale pour la levée de son immunité.

Agbéyomé Messan kodjo est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat pour avoir nommé un Premier ministre. La sombre affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara en 2013 a été également ressuscitée.

« En s’érigeant en président de la République élu au mépris des résultats définitifs de la Cour constitutionnelle et en procédant aux actes subséquents (nomination d’un Premier ministre, création d’un site web officiel, etc.) alors même que le mandat du chef de l’Etat actuel est toujours en cours, le député Agbéyomé Kodjo accomplit ainsi, entre autres, des actes subversifs ; ce faisant, il tente de supprimer les institutions de la République régulièrement établies », peut-on lire dans l’assignation.

A l’Assemblée une commission spéciale a été créée expressément hier aux fins d’instruire la demande de levée parlementaire du président nationale du MPDD. Elle est composée outre des députés nommés du parti au pouvoir, ceux qui se réclament de l’opposition notamment les présidents des groupes parlementaires UFC et NET-PDP, Senanu Alipui et Gerry Komandega Taama qui approuvent ce procès à la Ponce Pilate contre leur ancien compagnon.

Il faut rappeler que c’est la deuxième fois que l’immunité d’Agbéyomé Kodjo va être levée sous Faure Gnassingbé. La première fois, c’était en 2013, lors de la scabreuse affaire d’incendie des marchés de Kara et de Lomé.

G.A.

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

43 − = 38