Pour l’ANC, « 2015 doit se préparer aujourd’hui à travers les élections locales »


eric_dupuy_500

Les responsables de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), ont à l’orée de la nouvelle année, insisté sur la nécessité d’organiser « très rapidement et de façon consensuelle »les élections locales dans le courant de cette année.

Cette position de l’ANC sur la question des élections locales a été réaffirmée ce mardi par le chargé à la communication du parti, Eric Dupuy qui a ajouté que seules les locales ouvriront la voie pour les élections présidentielles apaisées en 2015.

« Pour aller en toute sérénité aux présidentielles en 2015, il faut que tout le peuple et tous les partis politiques se mobilisent autour de l’ANC pour que les élections législatives se tiennent en cette année », a-t-il déclaré sur une station radio.

Selon lui, les élections présidentielles doivent être préparées en cette année à travers les locales qui vont permettre d’organiser la démocratie à la base.

M. Dupuy s’est indigné contre le fait que « l’importance » de ces élections locales ne soit pas une « priorité » pour le président Faure Gnassingbé « qui n’a fait qu’effleurer le sujet dans son message de vœux à la nation en début d’année ».

Les responsables de l’ANC soutiennent qu’il est « temps d’évoluer en organisant des élections locales pour transférer une partie du pouvoir aux représentants locaux qui vont assurer un développement à la base pour le Togo ».

Ils appellent tous les autres partis à se joindre à eux non seulement pour aller aux locales, mais aussi pour s’assurer de l’alternance politique en 2015.

« L’alternance en 2015 est un besoin souhaité par la quasi-totalité du peuple togolais, et il faut nous mettre ensemble pour y arriver », a souhaité le chargé à la communication de l’ANC.

Gaël N.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *