Pour une moto volée, un homme a été brûlé vif à Lomé


voleur_moto_brule

La peine de mort est interdite au Togo mais il n’en demeure pas moins que les vindictes populaires ont encore court. Un voleur l’a appris à ces dépens. Il a été lynché par les populations du quartier de l’aéroport, en face de la station d’essence non loin de là. Le corps a été retrouvé ce matin.

Selon les témoins c’est la nuit dernière que deux personnes ont dépouillé un conducteur d’engin à deux roues de sa moto. Après s’être emparé de la moto, ils ont pris la fuite. Poursuivit, l’un des deux voleurs aurait malencontreusement fait une chute. Dans sa chute, son second l’a abandonné.

Il sera repris par la foule. Et la sentence ne tardera pas. On décida de le brûler vif.
Au Togo, la peine de mort est interdite mais cela n’empêche pas les populations, excédées par les voles n’hésitent à adopter ces actes de dépit.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils