Pr Dosseh et Gbandou libérés mais doivent être auditionnés lundi

0
823

David Dosseh, 1er porte-parole du FCTD


Arrêtés samedi à Cassablanca où ils devraient tenir un meeting, le professeur David Dosseh, premier porte-parole du Front citoyen ‘Togo debout’ (FCTD) et Antoine Gbadou, membre de ce mouvement, ont recouvré leur liberté tard dans la nuit.
Selon les informations rapportées ce dimanche par RFI, ils doivent retourner lundi à la gendarmerie où ils ont été retenus quelques heures, pour être auditionnés. On apprend aussi qu’aucune charge n’est encore retenue contre eux.
Le meeting d’information de cette organisation de la société civile a été empêché. La police et la gendarmerie ont bouclé les lieux avant le début de la manifestation. Les premiers attroupements sur les lieux ont mêmes été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.
En conférence de presse, quelques heures après l’arrestation des deux personnes, les autres responsables du front condamner cette interpellation qui, pour eux, ne peut être justifiée, du fait que la manifestation interdite par la délégation spéciale de la commune de Lomé, n’a pas encore démarré.
Pour interdire cette manifestation, l’autorité arbore l’accord que les acteurs politiques ont conclu lors des travaux préparatoires du dialogue, un accord qui stipule que les manifestations publiques doivent être suspendues.
 
Global actu / http://globalactu.com/index.php/politique/item/1248-pr-dosseh-et-gbandou-liberes-mais-doivent-etre-auditionnes-lundi
 
Global actu / http://globalactu.com/index.php/politique/item/1248-pr-dosseh-et-gbandou-liberes-mais-doivent-etre-auditionnes-lundi
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 82 = 92