Préfecture de VO : Accord entre la société Colas et les populations locales sur l’exploitation de la latérite

0
249

latrine


© togoactualite – La société Colas pourra désormais exploiter la latérite dans les villages de Tchadomé et d’Atseti dans le Vo. C’est la conclusion à laquelle est parvenue sous les hospices du préfet de la localité entre la société et les représentants des populations.
 
Au cours des négociations qui ont eu lieu dans les locaux de la préfecture de Vo, les deux parties sont tombées d’accord à payer le hectare de latérite aux populations. Il y a quelques jours, un différent a opposé les deux parties sur le prix à payer pour l’hectare du minerai exploité.
 
Ces terres avaient été cédées à la société Colas par la SNPT, la société qui exploite le phosphate. Pour le mouvement Martin Luther King (MMLK) la SNPT n’est jamais propriétaire mais locataire des terres où elle exploite des phosphates. En aucun cas, souligne le Pasteur Edoh Komi dans un communiqué, elle n’a le droit de propriété ni le titre foncier sur ces terres et ne peut donc empêcher les propriétaires d’en jouir autrement. Car les miettes, les modiques et les insignifiantes indemnités foncières que la SNPT paye ne pourrait contenter ces populations et leur permettre de survivre.
Président MMLK
Président MMLK
Pour finir le MMLK appelle les populations à se tenir prêtes pour les actions imminentes dans les zones minières de la préfecture de VO.
 
Notons que la préfecture de Vo avait été déclarée par la Conférence nationale souveraine zone sinistrée.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

66 − 65 =