« Premier » et « grand meeting » post-électoral de la DMK ce 04 octobre à Baguida

0
1857

L’absence de manifestation de la Dynamique Mgr KPODZRO (DMK) depuis la dernière présidentielle est interprétée par certains comme la preuve de l’inexistence d’une base pour ce regroupement politique pourtant classé en deuxième position lors de la dernière présidentielle. Et bien la DMK est décidée à tordre le coup à cette assertion. Elle organise ce 04 octobre 2020 à Baguida, banlieue Est, environ 15 km de Lomé, « son premier » et « grand meeting » post-électoral. L’information a été portée à la connaissance de la presse cet après midi au cours d’une conférence de presse organisée par la DMK à Lomé.

Pour Fulbert Sassou ATTISSO, président du parti politique « Le Togo autrement » membre de la DMK cette première manifestation est « un événement majeur pour la DMK. C’est un événement très important pour nous ».

Il s’agit au cours de ce meeting selon le responsable politique de dénoncer tous les problèmes qui émaillent le pays avec à la pointe le rétablissement de la vérité des urnes.

« Nous tenons à ce que la vérité des urnes soit rétablit. Personne ne peut croire aux résultats qui ont été annoncés. Le contentieux de la présentielle doit trouver une solution politique plutôt que d’utiliser la justice pour harceler ceux qui estiment que les résultats qui sont publiés ne sont pas exacts », a martelé M. ATTISSO.

Il exige également la levée des poursuites judiciaires contre les responsables de DMK, la levée du mandat d’arrêt international contre Agbéyomé KODJO, que ce dernier soit autorisé à rentrer au pays, la libération des prisonniers politiques notamment des militants du PNP qui croupissent en prison, dénoncer le bouclage des villes de Tchamba, Sokodé, Mango … sous le prétexte de la lutte contre la COVID 19, la libération de tous les détenus politiques et les exilés, la cessation de poursuite contre le prophète Esaïe.

Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON a exhorté les Togolais à participer massivement à ce meeting car, a-t-elle indiqué, ce meeting vise à poursuivre « le combat pour l’alternance, un combat qui passe par la vérité des urnes. Pour que nous puissions arriver à la victoire, il faut que nos populations se mobilisent. Ce qui est en jeu, c’est le choix massif que nous avons fait d’aller vers l’alternance ».

Un meeting qui se tient le 04 octobre, la veille du 05 octobre, une date historique pour le peuple togolais, n’est pas passé inaperçu. Cette année le soulèvement populaire du peuple togolais contre le régime en place souffle ses 30 bougies. Et M. ATTISSO de réaffirmer : « le 05 octobre, c’est une date inoubliable, c’est une date symbole. Nous sommes toujours dans la revendication d’une société démocratique. Nous exigeons que le Togo devient une société démocratique ».

S’agissant de Baguida pour cette première manifestation de la DMK, M. ATTISSO l’explique : « Baguida c’est une cité historique sublime, nous allons rendre hommage à cette cité-là. Baguida et les quartiers environnants sont des fiefs de la contestation. Ce bastion abrite une contestation et chaque fois qu’il y a des élections, Baguida a toujours élu des représentants de l’opposition. C’est un hommage aux populations qui habitent cette ville pour leur détermination surtout leur propension à contester le régime pour sa mauvaise gestion et à être constamment du côté de l’opposition. Pour cela nous avons voulu déplacer le meeting du centre de Lomé. Pour une fois allons aussi dans la périphérie. Nous avons aussi des gens qui contestent qui sont parfois plus bouillants là-bas ».

La DMK avec son candidat Agbéyomé KODJO est arrivé en seconde position de la dernière présidentielle. Et depuis ce regroupement conteste la victoire du candidat déclaré ce qui a valu l’ancien Premier ministre des poursuites judiciaires avec à la clé sa clandestinité.

source : Albert AGBEKO / togoscoop.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 35 = 37