Accueil SOCIÉTÉ MEDIA Près de 2 ans après les états généraux de la presse :...

Près de 2 ans après les états généraux de la presse : où en est-on avec les recommandations ?

- Advertisement -

media_etats_generaux


© togoactualite – Il y a dix huit (18) mois se déroulait à Kpalimé les Etats généraux de la presse. A l’issue de cette grande messe de la presse togolaise, un Comité de suivi a été mis sur pied chargé de faire appliquer les recommandations adoptées au cours de la rencontre. Ce comité de suivi est composé des représentants du ministère de la Communication, de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), des organisations professionnelle et syndicale.
 
Après six mois de travaux, ce Comité est devant la presse ce mardi pour faire le point des actions menées.
Pour le président du Comité de suivi de ces états généraux, M. Donko Balogou, ils ont travaillé prioritairement sur six axes à savoir : le volet formation, le volet législatif et légal, la convention collective, les nouveaux médias et la transition vers le numérique et enfin la régulation.
 
S’agissant de la formation, près de 300 journalistes ont bénéficié d’une remise de niveau, à en croire M. Donko. Le ministère de la communication a dans ce sens conclu un partenariat avec l’Ambassade d’Egypte pour renforcer la formation des professionnels des médias grâce à une formation diplomate. Des contacts sont en cours avec les Etats-Unis pour la même chose.
 
Pour la convention collective qui l’une des principales revendications des journalistes employés au cours des états généraux, le président du comité de suivi a déclaré qu’un comité ad’hoc a été mis pour déblayer le terrain.
Abordant la question de l’aide de l’état à la presse, M. Donko confie : « La presse a bénéficié pour le compte de l’année écoulée d’une modique augmentation de l’aide portée à 100 millions francs CFA ; ce qui est largement en deçà de l’enveloppe attendue soit 800 millions de francs CFA au lieu de 75 millions ».
 
Les critères d’attribution de l’aide sont en train d’être revus selon le président du comité de suivi de façon à intégrer les représentants des médias en ligne parmi les bénéficiaires répondant aux critères objectifs d’attribution de l’aide.
 
Notons que du 30 juin au 02 juillet 2014, une centaine de journalistes de la presse privée et publique du Togo se sont retrouvés à Kpalimé pour les états généraux de cette presse.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 
media_etats_generaux1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

95 − 88 =

LES + LUS

Togo : La Théâtralisation de la République

Jouissance maladive du pouvoir, chaque jour est une humiliation pour Faure Gnassingbé Ils sont...

Togo : Togocel, un Réseau de Merde à la Limite de l’Escroquerie. Tel Pays, Telle Société d’État !

Le Réseau Togo Cellulaire, c’est la cynique histoire entre une société de téléphonie mobile et une population...

Togo, Malversations à l’INAM : Fragrant délit pour Myriam Dossou?

Myriam Dossou d’Almeida est Directrice Générale de l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) depuis 2012 Lorsqu’un pays...

Présidentielle 2020: Faure « ne peut plus briguer un 4e mandat présidentiel, sans créer un climat de tensions sociopolitiques », avertit Fabre

M.Fabre à l'ouverture du congrès. Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé « ne peut plus briguer...

Togo, Prostitution : Le mode opératoire des proxénètes de Bar à Lomé

Le phénomène de la prostitution à Lomé se repend du centre-ville aux quartiers périphériques où les bars...