Près d’un an après son assassinat, l’élève Douti Sinanlègue sera enterré ce samedi


douti

Assassiné le 15 avril 2013 en marge d’une manifestation de scolaire dans la ville de Dapaong, à l’extrême nord du pays, l’élève Sinanlègue Douti aura enfin droit à des funérailles. En effet, depuis son assassinat le corps de Douti était toujours à la morgue de la ville depuis bientôt un an. Les raisons, les autorités togolaises et la famille du défunt ne se sont jamais tombées d’accord sur la cause de la mort de l’élève.

Pour les autorités togolaises, les agents de la sécurité n’ont rien à voir dans ce décès alléguant que Douti avait succombé à une opération à la péritonite. Mais pour la famille, leur fils a été tué à la suite des coups qu’il a reçus en cette journée de manifestation. Faute de consensus sur les causes du décès de l’élève, la famille a décidé de garder le corps à la morgue jusqu’à ce que les causes du décès soient connues.

Lors de la célébration du premier anniversaire de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), la Coordinatrice Mme Nadou Lawson, a admise que le gouvernement et la famille sont en négociation pour parvenir à un accord en vue de l’enterrement de Douti. Tout porte à croire que ces négociations ont abouti.

Douti Sinanlègue sera enterré donc ce samedi 08 mars 2014 0 Tambonga dans la préfecture de Kpendjal.

Notons que c’est le 15 avril dernier à la suite d’une grève des enseignants réclamant les meilleurs conditions de vie et de travail, que deux élèves Douti Sinanlègue et Anselme Sinandaré ont été tués au cours d’une manifestation de scolaire. L’enquête ouverte n’a pas permis de voir clair dans les tenants et les aboutissants de ces assassinats.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils