Présidentielle de 2015 : Les membres de la CENI en conclave à Notsè pour se mettre au même niveau d’information, de réactivité et de productivité

0
618

ceni_tabiou_500

Les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ont entamé ce lundi à Notsè (environ 95 km au nord de Lomé), trois jours de formation, afin de « se mettre au même niveau d’information » pour mieux coordonner les activités relatives à la présidentielle de 2015, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

 

La CENI est chargée d’organiser et de superviser ce scrutin dont la date n’est pas encore connue.

 

C’est l’hôtel le Berceau qui abrite cette formation axée sous le thème : « Enjeux et défis d’un processus électoral ». Les travaux ont été ouverts par le préfet de Haho M. Awo Tchangani. Ce dernier a d’abord remercié les membres de la CENI d’avoir porté leur choix sur la ville de Notsè pour cette formation, avant de leur souhaiter plein succès.

 

Ce conclave permettra de mettre tous les membres de l’Institution au même niveau d’information, de connaissances, de réactivité et de productivité ».

 

« La CENI a l’habitude d’organiser ce genre de rencontre au début de sa mission pour permettre à tous les membres de se mettre au même niveau d’information. Il y a toute une procédure qui est mise en place et aussi des équipements qu’il faut connaître. L’organisation du scrutin proprement dit a aussi ses règles. Les membres de la CENI doivent les partager », a souligné le président de la CENI Taffa Tabiou.

 

Selon lui, l’organisation des élections est une « école » et aucune élection ne ressemble à une autre parce que le contexte, les enjeux et les défis ne sont jamais les mêmes.

 

« Lorsque l’on s’est volontairement invité dans un processus électoral et particulièrement dans l’Organisme de Gestion des Élections (OGE), l’engagement doit être plein et entier », a souligné Taffa Tabiou.

 

Les trois jours de conclave à Notsè, permettront de renforcer la cohésion du groupe, de procurer d’avantages d’énergie, de susciter des attitudes nouvelles et de consolider les aptitudes, a précisé le président de la CENI.

 

Seront abordés, tous les thèmes relatifs à l’organisation et à la supervision des élections : la connaissance du cadre électoral, la maîtrise des attributions de la CENI, l’assimilation des modalités d’enregistrement biométrique des électeurs, la maîtrise de l’organisation du scrutin, la connaissance des différents outils de travail et des règles minimales de gestion, la création de conditions saines de travail, l’élaboration et la mise en action d’un plan de communication, etc.

 

Rappelons que la CENI est composée de dix-sept membres : cinq membres désignés par la majorité parlementaire, cinq par l’opposition parlementaire, trois des partis politiques extraparlementaires élus par l’Assemblée nationale, trois membres de la société civile élus par l’Assemblée nationale et membre désigné par l’Administration. Les 17 membres de l’Institution ont prêté serment le 29 septembre dernier devant la Cour constitutionnelle. FIN

 

En Photo : Taffa Tabiou

 

De Notsè, GYBA LE PRINCE/ Rédaction

 

Savoir News

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

95 − = 92