Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Présidentielle 2020 au Togo : Des émissaires de la CEDEAO et l’ONU...

Présidentielle 2020 au Togo : Des émissaires de la CEDEAO et l’ONU à Lomé pour s’assurer du bon déroulement du processus

- Advertisement -
Ibn Mohamled CHAMBAS
Ibn Mohamled CHAMBAS

La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Organisation des Nations Unies (ONU), veulent s’assurer de la transparente de l’élection présidentielle au Togo en 2020.

Une mission conjointe des deux organisations vient d’arriver à Lomé dans ce sens, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Dans la capitale togolaise, la délégation conjointe de la CEDEAO et de l’ONU va échanger avec les institutions de la République, les partis politiques et les acteurs de la société civile, les leaders d’opinion afin de définir les conditions d’organisation pour une élection crédible et transparente au Togo.

Déjà ce lundi 11 novembre 2019, c’est la Présidente de l’Assemblée Nationale, Yawa Dzigbodi Tségan qui a reçu la délégation conduite par Dr Ibn Mohamled CHAMBAS, Représentant spécial des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Les échanges entre la mission et la représentation nationale ont porté sur les enjeux du prochain scrutin au Togo. « Notre mission sera de discuter avec les institutions de la République, mais aussi avec les partis politiques et surtout les institutions qui vont gérer l’élection de 2020 au Togo. L’année 2020 est une année d’élections dans les pays de l’Afrique de l’Ouest en commençant par le Togo. Donc, c’est dans ce contexte que la CEDEAO veut travailler étroitement avec l’ONU pour assurer des élections crédibles transparentes », a indiqué le Chef de la mission conjointe de la CEDEAO et de l’ONU au Togo.

Il faut noter que plusieurs partis politiques à l’instar du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) d’Agbéyomé Kodjo ont vivement souhaité l’implication de la communauté internationale dans le processus électoral de 2020 au Togo.

« Il faut que la communauté internationale vienne tout de suite plutôt que de venir en sapeur-pompier lorsque les dégâts seront déjà causés », a lancé Agbéyomé Kodjo sur une radio de la place ce lundi.

Raphaël A. 

source : afreepress

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + = 18

LES + LUS

La nouvelle monnaie commune Eco rejetée par six pays dont la Guinée

Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de cinq pays anglophones d’Afrique de l’Ouest et...

Les Présidents Français, Mr Macron et Ivoirien, Mr. Ouattara ont décidé de trouver un synonyme “ECO” au FCFA : un grand handicap au développement.

Par Dr. Mehenou Amouzou La saga politique, économique, sociale et la déstabilisation de l’Afrique Noire francophone ne...

15 ans sous Faure:Sempiternelle gouvernance du contraire

Le vrai faux suspense est définitivement enterré le 07 janvier dernier avec le « OUI » de Faure Gnassingbé, qui veut...

Présidentielles 2020 :L’heure du peuple a sonné

Cinquante ans d’immobilisme, cinquante ans de passage à vide, de misère, de calvaire, de colère et de faim,...

Présidentielle 2020 : La Cour constitutionnelle valide 7 candidatures et invalide 2

La Cour Constitutionnelle a rendu public vendredi, la liste définitive des candidats retenus pour l'élection présidentielle du...