samedi 27 février 2021

Présidentielle du 25 avril 2015 au Togo/Francis Pedro annonce de nouveaux déballages qui remettent en cause la victoire proclamée de Faure Gnassingbé


Francis_Pedro_AMUZUN


C’est un Francis Assiongbon Ekpé Pedro Amuzu plus que jamais vindicatif qui est revenu au devant de la scène médiatique ce 3 août 2015, plusieurs mois après son déballage public autour des conditions dans lesquelles la proclamation des résultats de la présidentielle du 25 avril 2015 a divisé le bureau de la CENI (Commission électorale).
 
Chez nos confrères de «Radio Victoire» (station privée, l’une des plus suivies à Lomé), Francis Assiongbon Ekpé Amuzu a relevé que le Rapport publié par la CENI (et qui marque la fin officielle de ses activités électorales) «n’en est pas un» !
 
«Je puis vous réitérer que les résultats provisoires proclamés par Taffa Tabiou relèvent de la forfaiture (…) CAP 2015 a les preuves de sa victoire électorale», a-t-il soutenu. «Nous n’avons jamais tenu de plénière avant la proclamation des résultats provisoires par M. Tabiou (…) La loi électorale en vigueur au Togo nous permet d’être en fonction à la CENI pendant douze mois», s’est-il encore défendu.
 
«Je lance le défi à tous les membres de la CENI d’autres sensibilités. Organisons un débat public et contradictoire durant lequel chacune des parties va brandir les preuves de ce que nous avançons tous pour défendre nos arguments», a renforcé Pedro Amuzu, ancien Directeur de publication de «Crocodile», désormais membre du parti ANC (principale formation de l’Opposition).
 
«Nous allons faire dans les jours à venir de nouveaux déballages qui mettront à nu les fraudes électorales perpétrées par les partisans d’UNIR », annonce ce nouveau membre de l’ANC. «Preuves palpables de la fraude électorale opérée par Faure Gnassingbé, il éprouve du mal pour bien gouverner le pays. La cherté de la vie reprend de plus belle, les Conseils des ministres sont rarissimes, le peuple gémit quotidiennement», rajoute M. Amuzu.
 
Santé de CAP 2015
 
CAP 2015, de l’avis de Francis Amuzu, continue ses activités malgré le départ de cette coalition du parti ‘’Santé du peuple’’. «Nous avons engagé une course de résistance politique», résume ce leader de parti politique, pour démontrer la détermination qui anime responsables, sympathisants et militants de cette somme de partis. «Seule la détermination et l’abnégation dans le combat politiques paient (…) C’est le principal legs que nous pouvons laisser aux prochaines générations. J’appelle les militants et sympathisants du CAP 2015 à nous maintenir, nous leaders, leur confiance», a conclu confiant, M. Amuzu.
 
Edem Gadegbeku
 
source : alome.com
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *