Présidentielles 2020 : Jean-Pierre Fabre dénonce des perturbations dans plusieurs villes du pays

0
777

La campagne pour le compte de l’élection présidentielle du 22 février 2020, se poursuit sur toute l’étendue du territoire national. A l’intérieur du pays, la situation n’est pas très rose pour l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et son candidat, Jean-Pierre Fabre.

C’est du moins ce qu’affirme le candidat de l’ANC et son équipe. Tout comme à Tandjouaré, Gando, Guerin-Kouka et Bassar, l’ex-Chef de file de l’opposition dit n’avoir pas pu tenir son meeting prévu mardi 11 février 2020, à Sotouboua. Et pour cause, « un groupe de jeunes habillés en T-shirts blanc-bleu a bloqué le passage du convoi de l’ANC dans un 1er temps, puis occupé ensuite le lieu du meeting », a appris l’Agence de presse AfreePress.

Pour Jean-Pierre Fabre, il s’agit d’une manipulation des jeunes de ces diverses localités par le régime afin que la « vérité n’atteigne » pas les habitants des villes en question. « Je crois que c’est quelque chose de prémédité, d’organiser pour nous empêcher de nous adresser aux populations. C’est depuis le début de notre tournée…», a-t-il déploré avant d’ajouter : « C’est la preuve qu’ils ont peur de nous. Préparez-vous à voter et à préserver votre vote », a-t-il insisté. L’affaire est signalée à la Commission électorale nationale indépendante par la cellule de communication de Jean-pierre Fabre, a déclaré le candidat.

Anika A.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 2