Presse togolaise: Le journaliste Holonou Hounkpati a écrit sa dernière page

0
1042

Des sources proches de son entourage familial, John Holonou Hounkpati alias DG, comme ses confrères l’ont toujours appelé, est décédé ce mercredi 11 mars 2020 des suites d’une courte maladie à la Clinique Biasa à Lomé.

La calvitie bien prononcée, le faciès distinctif par les tatouages Pédah, connu pour son calme avec un timbre de voix passablement audible, le journaliste John Holonou Hounkpati était le promoteur et Directeur de la publication de l’hebdomadaire « Carrefour », l’une des plus anciennes au niveau de la presse écrite et indépendante togolaise.

Le sexagénaire « HH » avait amorcé son parcours dans la presse indépendante à « Atopani Express » à la fin des années 80 sous la direction de Jean Todégnon avant de s’installer à son propre compte avec une publication dénommée « Negreta ».

Le  nom du principal organe de presse  de la Juvento, était  tombé dans le domaine public. Mais la reprise ne fut pas du goût des anciens de ce mouvement du nationalisme togolais. A la place,  vit le jour « Carrefour » qui  depuis les années 90, sut jouer aux côtés d’autres organes, une importante mission d’information et de formation de l’opinion publique.

Outre l’hebdomadaire « Carrefour », Holonou Hounkpati était aussi le promoteur et directeur de la publication de « La Griffe » jusqu’à ses derniers temps.

Très impliqué dans l’organisation des ateliers et séminaires destinés à la formation de jeunes journalistes, John Holonou avait également œuvré au sein de nombreux regroupements de presse tels l’Association des Editeurs de Presse (ATEP) ou l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) avec rang de conseiller pour le compte de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT).

©Ekoué Satchivi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 6 = 14