Accueil ECONOMIE Prévention et lutte contre la corruption et infractions assimilées : Des agents...

Prévention et lutte contre la corruption et infractions assimilées : Des agents de la préfecture du Golfe sensibilisés par HAPLUCIA

- Advertisement -

Mardi 3 septembre dernier, un atelier de sensibilisation sur la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées a rassemblé les agents de la préfecture du Golfe. Ceci, dans le cadre d’une campagne lancée dans le pays. Après la Commune de Lomé et la préfecture d’Agoè-Nyivé, c’est au tour du Golfe d’être entretenu sur le thème : « Participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ».

D’aprèsWiyaoEssohana, président de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), la campagne vise un double objectif : la conscientisation et la mobilisation des citoyens contre le fléau de la corruption, et l’inauguration d’une ère de tolérance zéro à la corruption. M. Wiyao a révélé l’ampleur des dégâts causés par le phénomène de la corruption en citant Ban Ki-Moon, ancien Secrétaire général de l’ONU pour qui « le coût de la corruption ne se mesure pas dans les milliards de dollars gaspillés ou ressources gouvernementales volées, mais aussi de façon poignante, en l’absence des hôpitaux, des écoles, de l’eau propre, des routes et des ponts qui auraient pu être construits avec cet argent et auraient certainement changé les fortunes des familles et des communautés ». Il a rappelé les moyens de lutte contre ce fléau par les instruments juridiques internationaux : la prévention, la répression et les organes chargés d’animer la croisade contre ce « cancer des économies nationales ».

KomlanAgbotse, préfet du Golfe, estime que « les conséquences désastreuses de la corruption ne sont plus à démontrer. Elle met en péril la paix et la sécurité des nations et écorne leur image. Pour les pays en développement, la corruption constitue un frein au développement socioéconomique et un obstacle à la démocratie et à la cohésion sociale ». Le préfet est allé plus loin, reconnaissant que ce fléau constitue un facteur dissuasif pour les investisseurs étrangers. « Elle alimente la mafia, le crime organisé, les trafics illicites de tous genres, l’extrémisme religieux », a-t-ilpoursuivi, avertissant que cette plaie de l’humanité contient en elle les germes de l’autodestruction des sociétés.

Manifestations, causes et impacts de la corruption sur l’économie nationale, présentation de la HAPLUCIA et répression des actes de corruption et infractions assimilées sont les thématiques abordées au cours de l’atelier.

Godson K.

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 4 =

LES + LUS

Éliminatoires CAN/2021 : Togo battu par Comores (0-1) à Lomé

Les Éperviers du Togo ont mal débuté les éliminatoires de la CAN/2021, battus (0-1) par les Cœlacanthes...

Présidentielle : Révision des listes confirmée, Espérance pour le Togo appelle à la « mobilisation »

Mme Maryse Quashie La révision des listes électorales en vue de la présidentielle de 2020 se tiendra bel...

Traite des enfants : Plus de 2000 victimes chaque année au Togo !

Photo Illustration : Organisation internationale pour les migrations (OIM) Au Togo, chaque année, plusieurs enfants sont...

Togo, Lutte contre la Corruption : Quand le statut des magistrats met les juges à l’abri des peines de prison

Le corps des magistrats serait-il un corps au-dessus des lois togolaises ? Au moment où les autorités...

Togo, Incendies des Marchés de Lomé et de Kara : Après la sortie de Mohammed Loum, le pouvoir Faure/RPT-UNIR dos au mur !

Mohammed Loum Libéré en 2018 par grâce présidentielle après cinq (05) années passées derrière les barreaux, Mohammed...