Propagation du coronavirus de la Chine dans le monde : L’indifférence des autorités togolaises suscite des interrogations

0
662
photo@libération.fr
photo@libération.fr
photo@libération.fr

La chine est frappée depuis quelques jours par une épidémie de coronavirus  qui fait des ravages. Le bilan s’alourdit au jour le jour. Malgré les efforts des autorités chinoises pour endiguer le mal, le virus ne fait que se répandre. On signale déjà des dizaines de décès. Plus effrayant, après les USA, les premières contaminations sont enregistrées en Europe, notamment en France. Peu à peu, cette situation devient un drame planétaire et se propage à une vitesse V en dépit de la mise en quarantaine de certaines villes en Chine.  Certains pays sont en train de prendre des mesures pour éviter le pire pour leurs citoyens. Les Togolais sont réguliers en Chine notamment pour les affaires. Quotidiennement, les Togolais et d’autres personnes rejoignent le pays du soleil levant via l’aéroport de Lomé et vice-versa. Mais depuis, c’est silence radio au niveau des autorités togolaises qui ne semblent pas prendre la mesure de la situation. L’inquiétude est grandissante dans l’opinion.

Hier jeudi après-midi, selon les informations d figaro.fr,  l’ambassade de Chine en France avait affirmé qu’une femme présentant des symptômes inquiétants était arrivée en France en provenance de Wuhan. Alors que l’épidémie de coronavirus se propage dans le monde, la France est sur ses gardes. Selon une déclaration du porte-parole de l’ambassade de Chine en France publiée hier, une femme originaire de la ville de Wuhan, épicentre de la maladie au centre du pays, aurait posté sur le site de la représentation diplomatique des «informations prétendant qu’elle avait des symptômes de fièvre et de toux».

Face à cette épidémie, la Chine a confiné des millions d’habitants dans deux grandes villes y compris la métropole de Wuhan d’où est parti un nouveau virus qui a commencé à se répandre dans le monde et mobilise les autorités sanitaires internationales. Plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter Wuhan, 11 millions d’habitants, en plein centre de la Chine. Les péages aux sorties autoroutières de la ville sont fermés. «Les habitants ne doivent pas quitter Wuhan sans raison spécifique», a annoncé le Quartier général chargé de la lutte contre l’épidémie au niveau municipal. Cette décision est prise afin «d’enrayer efficacement la propagation du virus», a-t-il expliqué, alors que la Chine s’apprête à entrer vendredi dans son long congé du Nouvel an qui occasionne chaque année des centaines de millions de voyages.

Mais au Togo, c’est l’indifférence totale qui domine. Personne ne semble se préoccuper de cette épidémie surtout lorsqu’on constate que le trafic entre la Chine et le Togo est considérable. Que doit-on comprendre par-là ? Le Togo est-il totalement à l’abri ou les autorités ont-elles la situation sous contrôle ? « Le ministère de la santé au Togo doit prendre des mesures et faire la communication sur ce virus. Des centaines de Togolais vont faire les affaires en Chine tous les jours. Quelle disposition le gouvernement prend par rapport au virus qui fait rage en Chine et se propage ? », alertait un compatriote sur sa page Facebook.

S.A

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + 3 =