Propagation du Covid-19 en milieu scolaire : Rumeurs alarmistes ou situation réelle ?

0
640

Le lundi dernier,des informations selon lesquelles 16 nouveaux élèves seraient testés positifs dans les établissements scolaires ont été abondamment relayées par les sites d’information.Au moment où les uns parlent de 16 nouveaux cas positifs détectés dans les écoles,d’autres évoquent 11 nouveaux cas.Mais, selon les informations précises obtenues des services de la commission de la prise en charge du Covid-19,les 27 et 28 juin 2020, le Togo a enregistré au total 9 élèves testés positifs.Le 27 juin, on comptait 5 cas dont 4 revenus du Ghana et du Bénin et un cas contact.Le 28 juin, parmi les 4 nouveaux élèves testés positifs, trois sont revenus de voyage et le quatrième a été contaminé par contact avec les voyageurs. Ce qui fait au total 9 élèves testés positifs, dont 7 voyageurs.

Cette situation interpelle les autorités du système éducatif et le gouvernement. Aussi ont-ils pris de nouvelles dispositions afin de limiter les dégâts en milieu scolaire.En effet, après une tournée qui les a amenées à visiter les établissements scolaires à travers le pays, les autorités éducatives ont pris les décisions ci-après:

– la suspension de la méthode active en classe; c’est-à-dire qu’il ne faudra plus envoyer les élèves au tableau ni pour y donner une réponse, ni pour effacer les écrits;

– l’interdiction aux enseignants de circuler dans les rangées pour la vérification de cahiers ou d’exercices traités;

– l’interdiction d’emporter les cahiers de texte dans les salles de classe.(Ils doivent être remplis dans la salle des professeurs par l’enseignant lui-même);

– l’interdiction aux élèves de se passer tout outil scolaire (bic,crayon, gomme, règle,cahier, etc.);

– l’interdiction à tout enseignant de rentrer en classe sans le port correct de masque;– l’obligation pour les chefs d’établissement et enseignants de suivre les élèves et de les sensibiliser sur le respect des mesures barrières en classe et dans la cour de l’établissement.«Ces mesures sont à prendre au sérieux car, le système sanitaire est en manque de respirateurs pour prendre en charge les malades supplémentaires du Coronavirus», précisent les autorités éducatives.Il revient alors à chaque acteur de l’éducation de jouer pleinement le rôle qui est le sien afin d’éviter que le Coronavirus ne se propage dans les écoles et au sein de la population tout entière.

Théo

Source : Le Soleil N° 462 du Vendredi 03 Juillet 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

4 + 6 =