Rawlings-Gnassingbé: Ce tête-à-tête physique très attendu

0
924
Jerry J. Rawlings et Faure Gnassingbé dimanche à Lomé
Jerry J. Rawlings et Faure Gnassingbé dimanche à Lomé

Par togobreakingnews

Jerry John Rawlings a foulé le sol togolais dimanche pour un double objectif. L’ancien président ghanéen est venu présenter les condoléances à la famille d’Edem Kodjo, décédé le 11 avril dernier à Paris en France. Il a profité de l’occasion pour échanger avec le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

M. Rawlings a été accueilli à Aflao par le ministre togolais de la Sécurité, le général Yark Damehane, le professeur Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères et des responsables de l’ambassade du Ghana à Lomé.

Dès son arrivée, il s’est rendu  chez Valentine Kodjo. Il a présenté à  la  veuve ses condoléances et a offert à la famille Kodjo une importante  somme, selon koaci.com

Il s’est rendu ensuite à la plage de Lomé où il a fait un dépôt de gerbe sur la tombe de l’ancien Premier ministre du Togo, également ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Union Africaine.

Un entretien vraiment attendu

L’ex président ghanéen termine sa visite au Togo avec un entretien privé avec le Chef de l’Etat. Aucune précision n’a été donnée sur le contenu des discussions par les officiels mais selon les indiscrétions, l’entretien des deux hommes a porté sur des sujets d’intérêt commun entre le Togo et le Ghana, notamment la paix et la sécurité dans la sous-région.

Lors de la crise sociopolitique du  19 août 2017 au Togo, Jerry John Rawlings s’était prononcé. L’ancien Chef d’Etat ghanéen avait demandé à l’époque aux forces de l’ordre et de sécurité de cadrer les manifestations politiques  avec des mesures qui n’entraîneraient pas une dégénérescence de la situation.

Dans certaines de ses sorties, l’ancien chef d’Etat avait demandé une intervention de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans la crise ; ce qui sera finalement fait. Mais à l’époque, les prises de position de J.J. Rawlings n’étaient pas très appréciées au Palais de Lomé 2.

Si par après, Faure Gnassingbé a eu l’occasion d’échanger avec son aîné ghanéen, la rencontre physique de dimanche entre les 2 hommes d’Etat était très attendue. Elle aura eu le mérite rétablir la confiance et l’estime qu’ils se vouent l’un à l’autre.

source : togobreakingnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

37 + = 39