Accueil Diplomatie RDCongo/Togo: Macron veut que « le peuple puisse s’exprimer librement »

RDCongo/Togo: Macron veut que « le peuple puisse s’exprimer librement »

- Advertisement -


Abidjan, 29 nov 2017 (AFP) – Le président français Emmanuel Macron, interrogé sur les crises politiques en Afrique, a affirmé qu’il « souhaitait » que « le peuple togolais puisse s’exprimer librement » et qu’il y ait des
élections en 2018 en RDCongo.
Des milliers de personnes sont une nouvelle fois descendues dans les rues de la capitale togolaise mercredi à l’appel de l’opposition, en amont du dialogue politique promis par le pouvoir. « Je souhaite que le peuple togolais puisse s’exprimer librement, que le cadre du pluralisme soit aussi respecté, que les oppositions puissent faire valoir leurs arguments », a-t-il dit lors d’une interview à Radio France
Internationale et France 24.
« Il est important que dans ce pays comme dans quelques autres, il puisse y avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions puissent s’exprimer et aller devant les urnes et un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle pour s’assurer de sa sincérité », a-t-il ajouté.

« La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n’est pas une bonne chose », a-t-il insisté.

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, à la tête du Togo depuis 2005, fait face depuis trois mois à une mobilisation populaire qui réclame son départ. Il a succédé à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, qui a dirigé sans partage le pays pendant 38 ans.
Concernant la RDCongo, le président français a indiqué qu’il avait « conduit plusieurs démarches pour demander au président (Joseph Kabila) de procéder aux élections comme il s’y était engagé et comme c’était prévu ».
Le deuxième et dernier mandat de Kabila a pris fin le 20 décembre 2016. « J’ai eu plusieurs contacts pour qu’une discussion dans le cadre de l’Union africaine puisse se tenir afin que nous ayons en 2018 des élections dans le cadre constitutionnellement prévu », a-t-il ajouté.
 
source : AFP
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

87 − 77 =

LES + LUS

Justice : Folly Satchivi libéré par « grâce présidentielle »

Folly Satchivi Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a accordé ce mercredi, une « grâce présidentielle »...

« La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », persiste M.Fabre

Jean-Pierre FABRE « La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », a une fois...

Togo : Pourquoi Faure Gnassingbe Sera Toujours Abonné aux Poubelles de l’Histoire

Comparaison n’est pas raison, mais on n’est pas bien tenté de dresser une analogie entre Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue (...

Togo, Conséquence d’organisation des élections sur fonds propres pour favoriser les fraudes : Le gouvernement Incapable de rembourser la caution des candidats

Tchambakou Ayassor, président de la Céni. La Cour Suprême a proclamé le 18 juillet dernier les résultats définitifs...

Togo, Violence des militaires sur les forestiers à Davié : Que cache le silence du gouvernement ?

Les images sont surréalistes. Des corps habillés qui s’entredéchirent au Togo, c’est malheureusement le cas à Davié. Selon le confrère en ligne...