Réaction du président de l’ASVITTO Kao Atcholi suite à la levée de l’immunité parlementaire du député Agbéyomé.

1
1646

Faure Gnassingbé a fait lever l’immunité parlementaire du président démocratiquement élu, Dr Agbéyomé Kodjo. Ce coup de force sur fond de menaces et d’intimidations pourra conduire le vrai vainqueur de la présidentielle du 22 février en prison. Mais il y a une chose que Faure n’arrive toujours pas à faire, c’est qu’il lui est difficile de changer la vérité.

La vérité est que Agbéyomé Kodjo a battu Faure Gnassingbé dans les urnes. Qu’il soit en prison ou dans la tombe, il restera le président légitime jusqu’à la prochaine élection, c’est le peuple qui lui a conféré la légitimité et il appartient au peuple de la lui enlever. L’usage de la force des bayonnettes n’est qu’une spoliation.

Sur les 90 députés votants de l’Assemblée pro Unir, au moins 10 courageux auraient reconnu la victoire d’Agbéyomé Kodjo, j’imagine ce qui se passerait s’ils étaient réellement libres.

Kao Atcholi

1 COMMENTAIRE

  1. Le président démocratiquement élu, Dr Agbéyomé Kodjo n’ a plus besoin d’ immunité parlementaire puisque le peuple lui a élu à la magistrature suprême le 22 février 2020. Il lui revient de prendre des décisions fermes pour réveiller le Togo tout entier.
    A sa place, je dissoudrai l’ Assemblée Nationale et je lancerai un appel pressant à mon peuple de mobiliser.
    Il faut obligatoirement des actions pour mobiliser le peuple et il le faut maintenant!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

74 − 70 =